Aperçu des principaux régimes

Nombre de régimes promettent de perdre durablement et sérieusement du poids. Mais beaucoup ne tiennent pas leurs promesses. Voici un aperçu afin de faciliter le choix.

Pour perdre du poids, on est souvent tenter d’entreprendre un régime choc strict. Mais mieux vaut modifier durablement son alimentation. De tels régimes promettent en effet un succès rapide sur la balance mais la perte de poids est souvent due à l’élimination d’eau et à une perte musculaire plutôt que graisseuse. En outre, les régimes rapides favorisent le fameux effet yo-yo: à peine a-t-on fini le régime que l’on retrouve ses anciennes habitudes alimentaires et le poids perdu est vite regagné avec parfois des kilos supplémentaires. Il est bien plus sain et durable de perdre du poids lentement mais longtemps. Cette manière de faire augmente aussi les chances de garder son nouveau poids.

Régime Atkins

Principe: Les hydrates de carbone comme le pain, les fruits, les légumes, les pommes de terre, le riz et le sucre sont interdits ou très limités. Les protéines et les graisses sont permises de manière illimitée. Pas de limite d’apport d’énergie.

  • Pour: Les aliments riches en graisses rassasient et diminuent la sensation de faim.

  • Contre: L’alimentation est très déséquilibrée et ne fournit pas tous les nutriments indispensables. Les fibres et les glucides ne sont pas assez présents. Le succès sur le long terme est assez controversé. En outre, cette diète augmente le risque de goutte et de maladies cardiovasculaires.

Régime pour les groupes sanguins

Principe: Selon l’inventeur du régime pour les groupes sanguins, Peter D’Adamo, le groupe sanguin détermine la chimie propre au corps et c’est la raison pour laquelle des personnes supporteraient mal certains aliments. Il faut donc adapter son alimentation à son groupe sanguin. Ainsi, les personnes dont le groupe est O devraient renoncer au blé, celles du groupe A aux produits laitiers, celles du groupe B aux poissons et celles du groupe AB à la viande de porc. Le régime selon le groupe sanguin prétend aussi soulager voire même guérir des maladies comme le diabète ou les ulcères gastriques.

  • Pour: Consommation de fruits et de légumes recommandée.

  • Contre: L’alimentation est trop riche en graisse et en calories ce qui signifie qu’une perte de poids est très improbable. D’un point de vue diététique, le lien entre groupe sanguin et intolérance alimentaire n’est pas prouvé. Ce régime ne prend pas en compte les origines psychiques du surpoids et n’encourage pas un changement de comportement. Les promesses de guérison de maladies donnent en outre de faux espoirs aux personnes concernées.

Régime brûleur de graisses

PPrincipe: «Les brûleurs de graisses» sont des éléments qui doivent donner au corps l’impulsion de brûler des graisses. Une consommation plus importante de tels brûleurs de graisse comme l’ananas, le thé ou certaines enzymes ou vitamines doivent ainsi prétendument faire fondre les kilos excédentaires.

  • Pour: Ce régime revient à recommander une alimentation pauvre en graisse avec beaucoup de fruits et de légumes.

  • Contre: Pas de changement durable de l’alimentation. D’un point de vue scientifique, il n’existe pas de substances qui stimulent la combustion des graisses si on les consomme en quantité.

Régime «Mange la moitié» FdH

Principe: Seule une demi-portion est consommée à chaque repas.

  • Pour: Simple à mettre en œuvre.

  • Contre: Constante sensation de faim et apport trop faible en calories. Les pertes en protéines et en eau font croire à une perte de poids. Carences en nutriments, même si l’on mange la moitié d’une alimentation saine. Le succès à long terme est sujet à caution et il y a un risque d’effet yo-yo.

Régime avec substituts de repas

Principe: On boit de la poudre instantanée diluée dans de l’eau ou on mange des barres qui contiennent tous les principaux nutriments. Il est possible de remplacer tous les repas ou seulement deux par des boissons.

  • Pour: Simple et rapide à mettre en œuvre. Apport en sels minéraux équilibré. Rapide perte de poids, adapté pour les personnes en fort surpoids (à partir d’un IMC de 30) qui veulent maigrir rapidement sous contrôle médical.

  • Contre: Alimentation monotone sans le plaisir de mâcher et avec peu de goût. Il n’y a pas d’apprentissage d’habitudes alimentaires plus saines. La réduction de calories peut être trop drastique.

Régime glycémique/méthode Montignac/régime Low-Carb

Principe: Les régimes glycémiques se basent sur l’index glycémique des aliments. On part du principe que les hydrates de carbone ne font pas augmenter le sucre dans le sang de la même manière en raison de leurs différentes formes. Les produits raffinés comme le pain blanc font plus rapidement monter le taux de sucre dans le sang que par exemple les produits à base de farine complète. Un taux élevé d’insuline entrave la diminution de graisse corporelle, postule ce régime. C’est pourquoi les aliments avec un indice glycémique «bas» comme les protéines et les graisses sont préférés aux hydrates de carbone.

  • Pour: Consommation accrue de produits complets, légumes et fruits.

  • Contre: Consommation accrue d’aliments riches en graisses. Des faits scientifiques (les hydrates de carbone rapidement assimilables font vite monter le taux de sucre dans le sang) sont mélangés dans certains de ces régimes avec des affirmations non prouvées (l’indice glycémique n’est pas le seul facteur qui détermine la performance du sucre sanguin des aliments).

Régime Low-Fat

Principe: La part de graisse dans l’alimentation quotidienne est réduite. Il n’y a donc plus sur la table que des aliments dont la part de calories de graisses est de moins de 30 %.

  • Pour: Consommation de fruits et de légumes très importante.

  • Contre: Les aspects comme la teneur en sucre ou en fibres des aliments sont trop peu pris en compte. D’un point de vue scientifique, la graisse ne détermine pas à elle seule la part de graisse corporelle par rapport à l’apport énergétique.

Régime volumétrique
  • Principe: Le mot d’ordre est: manger à satiété avec des aliments pauvres en calories, consommer des aliments riches en calories seulement avec retenue.

  • Pour: Peu de restrictions, consommation plus importante de légumes et de fruits et d’aliments riches en fibres.

  • Contre: -

Weight Watchers

Principe: Les aliments sont assortis de points et déduits d’un compte de points. Il n’y a pas d’interdits mais les aliments peu sains, gras ou très sucrés valent davantage de points.

  • Pour: Perte de poids lente, pas d’interdictions et une importante consommation de fruits et de légumes. Incitation au sport et au mouvement. Conseils de motivation par des rencontres de groupe, par ailleurs faisable à distance.

  • Contre: Un problème peut être la consommation massive de produits finis qui surchargent le métabolisme avec leurs additifs.

Une modification des habitudes alimentaires ne représente en outre qu’une partie de la réduction de poids. Il est particulièrement important pour maigrir ou pour maintenir durablement son poids d’opter pour une alimentation équilibrée mais aussi de bouger suffisamment.

Tous les régimes ne se valent pas

Savez-vous ce qui fait un bon régime? Faites notre test.

Auteure et rédaction: Franziska Linder
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Sources
  • «Tribune du droguiste»

  • Campagne «La Suisse pèse ses maux»

  • Dr Helmut Oberritter: «Gesund abnehmen. So schaffen Sie es.», Hirzel Verlag, 2009

  • Patricia Davis, Ulrike Müller-Kaspar: «95 Diäten im Test», Gesundheitstipp-Ratgeber, Puls Media AG, 2006

  • sge-ssn.ch