Importance des fibres alimentaires

Une quantité suffisante de fibres alimentaires est indispensable pour garantir une bonne digestion. Elles régulent l'activité intestinale et préviennent certaines maladies.

Les fibres alimentaires sont des fibres végétales. L'homme ne peut pas les digérer ou seulement de manière limitée. Elles favorisent l'activité intestinale, lient l'eau, augmentent le volume des selles et les rendent plus molles. Elles contribuent en outre à l’élimination des toxines et à la réduction du taux de cholestérol dans le sang grâce à l'élimination des sels biliaires.

Les fibres ne contiennent pratiquement pas de calories alors qu'elles rassasient pendant très longtemps. On les trouve dans la couche externe du grain de céréales. Les céréales et les produits céréaliers complets sont donc les principales sources de fibres alimentaires. Mais les légumineuses, les pommes de terre (avec la peau), les légumes, les fruits et les noix contiennent aussi beaucoup de fibres.

Manque de fibres: intestin en péril!

Une alimentation trop pauvre en fibres rend les intestins paresseux. Cela favorise la constipation. En outre, le côlon risque de former des diverticules, autrement dit des excroissances de la muqueuse à travers la paroi du côlon, dans lesquelles les déchets s’accumulent, pouvant provoquer de douloureuses inflammations.

Chez l’homme, la digestion se fait essentiellement dans la bouche, l’estomac, le duodénum et le reste de l’intestin grêle. La mastication consiste à broyer mécaniquement les aliments pour les réduire en petits morceaux et à les enduire de salive pour qu’ils puissent ensuite glisser plus facilement dans le tube digestif afin d'arriver dans l'estomac. En outre, la digestion des glucides commence déjà dans la bouche. Des enzymes présentes dans la salive fractionnent l'amidon.

Le bol alimentaire reste plus ou moins longtemps dans l’estomac qui dispose d’une capacité d’un à deux litres. La contraction des muscles gastriques permet de bien mélanger le bol alimentaire et de le diriger vers le pylore de l’intestin grêle. Les différentes étapes de digestion et d’absorption dans l'intestin grêle sont très difficiles à différencier. Elles commencent dans le duodénum et s’achèvent dans l’iléon. La dernière étape, l’extraction de l’eau du reste du bol alimentaire, a lieu dans le côlon. Ce qui reste est ensuite éliminé via les selles. La durée du processus de digestion dépend des aliments consommés. La viande passe trois à quatre heures dans l’estomac, les boissons quelques minutes. Les selles peuvent finalement rester jusqu’à deux jours dans le rectum avant d’être expulsées par l’anus.

Accélérer le transit intestinal

Des études ont démontré que la durée du transit intestinal et la quantité des selles dépendent de la quantité de fibres apportées par l’alimentation. On estime actuellement qu’il est bénéfique que les fibres augmentent le volume des selles et raccourcissent la durée du passage dans l’intestin. En effet, les toxines sont ainsi moins longtemps en contact avec la muqueuse intestinale – ce qui explique sans doute pourquoi une alimentation riche en fibres peut contribuer à réduire les risques de cancer du côlon et du rectum.

Un adulte devrait consommer 30 g (ou mieux 40 g) de fibres tous les jours. Il faudrait en outre boire suffisamment. A savoir environ 1,5 litre d'eau par jour. Plutôt de l'eau ou des tisanes non sucrées. Un apport suffisant de liquide est important car les fibres ont besoin de liquide pour gonfler.

Sondage

Vous est-il difficile de demander des conseils professionnels pour lutter contre vos problèmes digestifs?

Veuillez patienter...
Auteures: Petra Gutmann, Nadja Mühlemann
Rédaction: Nadja Mühlemann, Brigitte Jeckelmann
Traduction: Claudia Spätig, Marie-Noëlle Hofmann
Source
  • «Tribune du droguiste»

  • Société allemande de nutrition

  • PflegeWiki