Maigrir: le bon grain et l’ivraie

Quantité de régimes promettent des miracles. Mais s'ils allègent le portefeuille, ils n’ont souvent pas d’effets durables. Des règles simples pour différencier diètes sérieuses et miroirs aux alouettes.

Si vous avez vraiment décidé de perdre du poids, alors commencez par vous laisser du temps. Du temps pour choisir le bon programme minceur. Et du temps pour perdre vos kilos superflus. Progressez tranquillement et fixez-vous des objectifs réalistes. Voici quelques éléments qui vous permettront de savoir si le régime qui vous intéresse est vraiment sérieux.

  • La perte de poids prévue est d’au maximum 500 g à 1 kg par semaine. Voilà pour l’objectif. Mais il est plus réaliste de viser 1 à 3 kilos par mois. Pour se débarrasser d’un kilo de graisse, il faut économiser 7000 kcal. Autrement dit, pour perdre un kilo en une semaine, il faudrait réduire les apports énergétiques de 1000 kcal par jour. C’est beaucoup.

  • La composition des repas doit se baser sur une alimentation réaliste et saine à long terme. Autre élément important: manger doit rester un plaisir. Tous les régimes monotones n’ont aucune chance sur la durée. L’objectif est de s’habituer à contrôler soi-même son alimentation en faisant preuve de flexibilité.

  • Les aliments recommandés ne doivent pas représenter des facteurs de risque – par exemple avec un taux trop élevé de matières grasses ou de glucides.

  • Le concept doit se baser sur un changement durable du comportement, praticable au quotidien. Par changement de comportement, on entend le passage à une alimentation saine. Ce nouveau comportement alimentaire doit absolument s’accompagner de la pratique régulière d’une activité sportive. La meilleure manière de mincir est de réduire les apports d’énergie (calories) tout en augmentant les dépenses énergétiques (sport/mouvement).

  • Méfiez-vous si un régime prétend donner des garanties de réussite et publie des lettres de remerciements d’anciens gros. Prudence également avec les régimes aux noms fantaisistes et clinquants, comme Max Planck.

Tous les régimes ne se valent pas

Savez-vous ce qui fait un bon régime? Faites notre test.

Un corps de rêve

Vous commencez votre régime dans l’objectif d’avoir une silhouette de rêve? Oubliez! Car notre corpulence, notre grandeur et notre taille sont essentiellement dictées par nos gènes. Or, statistiquement, seule 1 personne sur 40 000 présente les dispositions génétiques pour avoir un corps de rêve.

L’objectif d’un régime devrait toujours être de retrouver un poids normal. La mesure utilisée pour déterminer ce poids est l’IMC (indice de masse corporelle) qui devrait se situer entre 18 et 24,9. Exemple: une femme mesurant 1,70 m est considérée comme ayant une corpulence normale si elle pèse entre 52 kg (IMC 18) et 72 kg (IMC 24,9). A chacun de trouver son poids de bien-être personnel dans les limites de cette fourchette.

Sondage

Quelques kilos en trop, que faire?

Veuillez patienter...
Auteure et rédaction: Katharina Rederer
Traduction: Claudia Spätig
Sources
  • Patricia Davis et Ulrike Müller-Kaspar: «95 Diäten im Test», Gesundheitstipp Ratgeber, 2006

  • Esther Infanger, Angelika Welter, Paul Walter: «Gesund abnehmen», AT-Verlag, 2007

  • focus.de