Les pommes de terre

Préparées en robe des champs, les pommes de terre sont les plus riches en vitamines. Il n'en reste plus beaucoup dans la purée. Mais les deux sont délicieuses.

Il y a 2000 ans déjà, les hommes cultivaient de nombreuses sortes de pommes de terre sur les hauts plateaux d’Amérique du Sud. Les colons espagnols ont découvert la plante en 1537 dans le village des Andes de Sorocota et l’ont utilisée comme provision pour le voyage de retour vers l’Espagne. Là, elle a été cultivée pour la première fois au milieu du 16e siècle. C’est seulement dans la seconde moitié du 18e siècle que le roi de Prusse Frédéric le Grand a reconnu la valeur de la pomme de terre en tant qu’aliment et a ordonné sa culture. La pomme de terre est devenue un aliment de base essentiel.

Ce qu’elle contient

Les pommes de terre se composent principalement d’amidon (14,8 %). Contrairement à celui des céréales, l’amidon des pommes de terre est peu digeste cru. Il faut donc toujours consommer les pommes de terre cuites. Ce qui engendre une perte de vitamines et de sels minéraux. Pour préserver les nutriments, il faut cuire les pommes de terre le plus brièvement possible dans leur peau dans peu d’eau. Et mieux vaut les manger avec la peau car celle-ci contient de précieuses fibres alimentaires. Les pommes vapeur perdent deux fois plus de vitamine C et quatre fois plus de vitamine B1 lors de la préparation que les pommes de terre en robe des champs. Si on les frit en douceur, la teneur en vitamine C reste en revanche relativement élevée. C’est la purée de pommes de terre qui contient le moins de vitamines.

Prudence: les parties supérieures de la plante, ainsi que les pommes de terre non mûres contiennent de la solanine, un alcaloïde toxique. Les taches vertes sur les pommes de terre et les germes en sont particulièrement riches, éliminez-les donc soigneusement avant la consommation. Les pommes de terre ont par ailleurs environ cinq fois moins de calories que le riz et les pâtes.

Sondage

Veillez-vous à avoir une alimentation équilibrée?

Veuillez patienter...
Auteure et rédaction: Bettina Epper
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Sources
  • «Der Brockhaus. Gesundheit», F. A. Brockhaus, 2004

  • Markus Grill, Ulrich Hauser, Nicole Heissmann, Martin Knobbe, Dorit Kowitz, Kuno Kruse, Werner Schmitz, Gerd Schuster, «Das grosse Ernährungsbuch», S. Fischer Verlag GmbH, 2005

  • Gesundheitstipp Ratgeber «Essen und trinken: Tipps für eine gesunde Ernährung», Puls Media AG, 2006