Semaine de jeûne: plan

Si vous souhaitez jeûner, il faut bien planifier votre semaine. Prévoyez assez de tisanes et de jus de fruits et de légumes et achetez beaucoup de légumes pour les premiers jours.

Jeûner signifie renoncer complètement à toute nourriture alors que se détoxiner implique de se priver partiellement d’aliments solides. Si l’on opte pour le jeûne, il vaut mieux bien se préparer.

Les jours détox

Pour se préparer au jeûne, on peut idéalement prévoir deux jours détox. Voilà comment procéder: pour le déjeuner, boire beaucoup d’eau, de l’eau de gingembre ou de la tisane. A midi et le soir, une soupe de légumes, un jus de fruit ou de légume. Le jus de pomme de terre ménage l’estomac.

Si votre estomac est facilement irritable, vous pouvez remplacer la soupe de légumes par un potage aux céréales (seigle, épeautre, avoine, blé). La soupe doit être très liquide. N’ajoutez ni sel ni matière grasse – vous pouvez en revanche l’aromatiser avec des herbes fraîches. Préparez votre soupe tous les jours en mélangeant une à trois sortes de légumes. Vous pouvez par exemple utiliser du poireau, du fenouil, des pommes de terre, des carottes, de la courge, du céleri ou encore du concombre. Faites cuire les légumes coupés en petits dés dans une grande quantité d’eau et mixez avant de déguster.

A prendre en compte lors d’un jeûne

  • Ne pas avoir froid: La température du corps chute parce que l'organisme ne reçoit plus d'énergie via l'alimentation. Commencer la journée en prenant une douche alternée, enfiler des vêtements chauds et boire du thé chaud, par exemple au gingembre.

  • Pas de bain: Renoncer à prendre un bain – il surcharge trop le système circulatoire.

  • Se détendre: Faire un break, si possible, et s'accorder des moments de détente. Dormir beaucoup.

  • Faire de l'exercice: Pratiquer des activités sportives, comme le nordic walking ou la marche, pour aider l'organisme à éliminer les toxines – si possible au moins une demi-heure ou une heure par jour. Bouger au grand air aide aussi à se réchauffer.

  • Soigner son hygiène buccale: On peut avoir une mauvaise haleine quand on jeûne. Il est donc important d'avoir une bonne hygiène buccale.

  • Circulation sanguine: Une cuillère à café de miel par jour stimule la circulation sanguine et adoucit les cures de détoxination ou de jeûne.

Plan d’une semaine de cure de jeûne

Premier jour de cure

Ça commence pour de bon! Le premier jour est entièrement consacré au soulagement des organes digestifs et à l’apaisement de l’intestin. Au petit-déjeuner, buvez de la tisane contre les ballonnements, par exemple à base de menthe, de mélisse ou de camomille. Procédez ensuite au nettoyage de l’intestin – vous éviterez ainsi que les toxines et autres résidus indésirables ne s’accumulent, provoquant maux de tête et autres troubles inutiles. L'utilité d'un nettoyage de l'intestin n'est scientifiquement pas prouvée, mais cette méthode peut donner au corps le signal que quelque chose va changer. Elle est d'ailleurs recommandée dans la plupart des cures de jeûne.

  • Nettoyage des intestins avec du sel amer ou de Glauber: diluez 20 à 30 g de sel amer ou de Glauber additionnés d'un peu de jus de citron dans un demi-litre d’eau et buvez en l’espace de 10 minutes. Un conseil: ne vous éloignez pas trop des WC pendant les trois heures qui suivent.

  • Le lavement est une méthode plus douce et qui ne nécessite qu’un peu d’entraînement: vous trouverez matériel et conseils pour procéder dans votre droguerie.

Deuxième jour de cure

L’élimination des toxines libérées par le jeûne nécessite beaucoup de travail de la part du foie. Alors soulagez-le en lui offrant une compresse. Vous pouvez également siroter une tisane hépatique à base de chardon-Marie, artichaut et dent-de-lion. Ou boire de l’élixir ou du jus de bouleau qui stimule le métabolisme.

Troisième jour de cure

Vous en êtes déjà presque à la moitié! Ce n’est pas le moment de renoncer: le plus dur sera derrière vous le 4e jour, lorsque le métabolisme se sera adapté et que les toxines seront éliminées. En attendant, l’aromathérapie peut vous aider à surmonter cette période difficile. Versez cinq gouttes d’huile essentielle dans un diffuseur. Bon à savoir: la cannelle, la vanille et la mélisse ont des propriétés équilibrantes.

Quatrième à sixième jours de cure

Pour vous récompenser de tout ce que vous avez supporté, placez les prochains jours sous le signe du bien-être: relaxez-vous dans un bain chaud et délicieusement parfumé ou offrez-vous un massage relaxant avec une huile de qualité. Une fois la circulation stabilisée, vous pouvez également faire une séance de sauna.

Septième jour

Vous avez réussi! Après la tisane du petit-déjeuner, vous pouvez déguster lentement une pomme ou une poire. Au terme du jeûne, il est important que le taux de glycémie ne remonte pas trop rapidement pour éviter de surcharger les organes digestifs. A midi, prenez par exemple une soupe plus épaisse de pommes de terre et de légumes et le soir une soupe à la courge avec une tranche de pain suédois.

Prêt pour le jeûne?

Vous n'êtes pas sûr qu'une cure de jeûne soit indiquée pour vous? Découvrez-le en faisant notre test.

Sondage

Vaut-il la peine de jeûner?

Veuillez patienter...
Auteure et rédaction: Nadja Mühlemann
Traduction: Claudia Spätig
Source
  • «Tribune du droguiste»