Un petit-déjeuner sain

Pain, beurre et confiture – quel manque d'imagination! Faites preuve d'un peu de créativité au petit-déjeuner. Du powermuesli à la bombe vitaminée, le choix est vaste.

Dès la sonnerie du réveil, le Suisse moyen commence sa course contre la montre. La place du petit-déjeuner dans tout ça? Un expresso avalé à la hâte, si tout va bien. Un tel stress ne favorise guère une journée harmonieuse. Sûr, vous avez intérêt à démarrer en douceur, en vous préparant un copieux petit-déjeuner par exemple. Le langage populaire voulait «qu'on déjeune comme un roi, qu'on dîne comme un prince et que l'on soupe comme un pauvre». Ce dicton n'a rien perdu de son actualité. Cela n'empêche pas un bon tiers de la population suisse de se passer purement et simplement de petit-déjeuner. Doublement dommage: premièrement, un repas pris tôt le matin active le métabolisme, et deuxièmement, ce premier repas devrait représenter un tiers des calories quotidiennes absorbées.

Le quart d'heure santé

Le birchermuesli constitue un classique par excellence. Si vous le préparez la veille déjà, un quart d'heure vous suffira pour le déguster. Il tire son nom du médecin argovien Maximilian Bircher-Benner (1867-1939). Au début du 20e siècle, le Dr Bircher servait pour la première fois ce repas aux hôtes de son sanatorium zurichois. A l'époque, il était constitué de flocons d'avoine, d'eau, de jus de citron, de lait condensé et de pommes. Pas de quoi saliver à vrai dire. Mais aujourd'hui, les différents mélanges de muesli contiennent des ingrédients raffinés, comme des canneberges, du gingembre, des noix de pécan et bien d'autres.

Prudence toutefois: certains muesli n'ont de muesli que le nom: ils contiennent par exemple un fort ajout de sucre. Pour être sûr de choisir un produit de qualité, optez plutôt pour un mélange muesli bio de la droguerie.

Trente minutes de plaisir

Les pros du petit-déjeuner, eux, ne font pas de concessions. Même après une courte nuit, ils règlent leur réveil de manière à avoir une demi-heure devant eux. Il leur faut du temps…et de la variété! Quelques suggestions:

  • pain et petits pains si possible complets, flocons de céréales et corn flakes non sucrés

  • lait et produits laitiers, à savoir yaourt, séré, blanc battu ou fromage

  • un peu de viande (deux rondelles de salami ou de charcuterie par exemple)

  • fruits frais ou smoothies

  • thé non sucré, café ou chocolat chaud

  • le petit-déjeuner peut être complété par un peu de beurre, de miel ou de confiture

Le brunch du dimanche: royal!

Que se soit du saumon fumé sur toast avec un verre de champagne ou un muffin au chocolat accompagné d'un cappuccino bien crémeux, peu importe! Pour une fois, tout ce qui ravit les papilles est permis, pour autant bien sûr que vous sautiez le repas de midi! Si vous désirez surprendre vos invités en leur préparant un brunch royal, les ingrédients suivants devraient se retrouver sur votre table: diverses sortes de pain, croissants complets ou tresse, beurre, confiture fraîche, pâte à tartiner aux noisettes et miel, plateau de fromages, plateau de charcuterie, jus de fruits fraichement pressés, smoothies, fruits, céréales sous forme de muesli, de corn-flakes ou de flocons d'avoine, œufs durs, à la coque ou au plat, café ou thé.

Lors de la préparation d'un brunch, la présentation joue un rôle presque aussi important que les ingrédients. Les tranches de salami seront par exemple bien plus appétissantes aux côtés de tomates cherry ou de petites asperges qu'engoncées dans leur emballage.

Sondage

Le petit déjeuner est-il important pour vous?

Veuillez patienter...
Auteur et rédaction: Didier Buchmann
Traduction: Michel Schmid
Sources
  • «Müesli und Muskeln», Office fédéral du sport (OFSPO)

  • Medizinhistorisches Institut der Universität Zürich

  • Verena Zemme: «Sonntags Frühstück für dich», Gondrom-Verlag, 2007

  • wikipedia