Soigner le rhume correctement

Le rhume est un mal très courant. Il est utile de savoir quels remèdes soulagent un nez qui pique, qui coule ou qui est bouché. Les meilleurs conseils anti-refroidissements.

Le rhume énerve. Il est en effet très désagréable d'éternuer sans cesse et d'avoir le nez qui coule ou est bouché. La faute aux virus de refroidissement. Il en existe plus de 300 différents. C’est à cause d’eux que la muqueuse nasale est enflammée, gonfle et qu’il y a formation de mucus. Il est bon de savoir qu'une telle infection peut durer jusqu’à neuf jours. L'idéal reste toutefois que le rhume nous épargne. En cliquant ici, vous découvrirez comment prévenir les refroidissements.

Quand le rhume menace

Si vous sentez que le rhume commence, vous devriez vous habiller chaudement et peut-être aussi prendre un bain de pieds chaud. Conseil du droguiste Hanspeter Michel: «Cela stimule la circulation sanguine et booste le système immunitaire. Et les tisanes médicinales avec du gingembre et de la cannelle réchauffent de l’intérieur.» Au début d’un rhume, de nombreuses personnes souffrent également de maux de gorge. Vous découvrirez quoi faire dans ce cas en cliquant ici.

Lutter contre le rhume – comment ça marche

Les meilleurs conseils du droguiste pour combattre le rhume de manière ciblée.

Traiter le rhume
  • Les sprays nasaux décongestionnants aident en cas de fort rhume. Ils débouchent le nez. Mais comme ces sprays dessèchent aussi les muqueuses et qu'ils peuvent rendre dépendant, il faut les utiliser pendant une semaine au maximum.

  • Si les muqueuses sont sèches, utilisez plutôt un spray au sel de mer ou faites des inhalations avec des huiles essentielles d’eucalyptus, de menthe, de sauge ou de thym.

  • Les tisanes médicinales avec des fleurs de sureau, de la sauge et surtout de la cannelle ou du gingembre procurent de la chaleur de l’intérieur. De la tisane de fleurs de tilleul ou une infusion chaude d’eau, de jus de citron, de miel et de gingembre soulagent aussi les symptômes de rhume.

  • Si l’on n’apprécie pas le thé, on peut préparer un sirop de fleurs ou de baies de sureau avec du miel et du jus de citron. Il faut boire le sirop chaud.

  • Les gouttes et les sprays avec des essences de plantes médicinales sont pratiques pour le bureau ou quand on n’est pas à la maison. Les remèdes avec de l’échinacée et de l’éleuthérocoque ont particulièrement fait leurs preuves. Ils soutiennent le système immunitaire.

  • Un bain contre les refroidissements aide de diverses manières. Les vapeurs libèrent les voies respiratoires et la chaleur soulage les douleurs aux membres et détend. Attention: il faudrait renoncer au bain en cas de fièvre de plus de 38 °C. Le système cardiovasculaire est déjà suffisamment sollicité par l’augmentation de la température du corps.

  • Le calme et le sommeil aident le corps à récupérer.

Traiter le rhume chez les bébés

Le rhume est particulièrement pénible chez les nourrissons. Un léger gonflement de la muqueuse nasale les empêche déjà de respirer. Ce qui peut être fait pour les soulager:

  • Le bébé pourra respirer plus facilement si l’on surélève légèrement le haut de son corps. Pour ce faire, il suffit de glisser un coussin sous le matelas.

  • Si l’enfant a de la peine à respirer, vous pouvez poser un oignon coupé à côté de son lit. L’odeur est certes forte mais cela aide à libérer le nez du nouveau-né.

  • Vous pouvez prudemment enlever les sécrétions nasales visqueuses du bébé avec un tampon de ouate ou un mouche-bébé.

  • Si le nez est très encombré, vous pouvez utiliser une solution saline physiologique, des remèdes homéopathiques et une pommade contre les refroidissements. Si cela n’aide pas, les droguistes conseillent des gouttes nasales décongestionnantes. Les drogueries proposent des préparations stériles spécialement conçues pour les bébés et les petits enfants. Vous en apprendrez davantage sur le rhume chez les enfants en cliquant ici.

En cas de rhume, les mélanges homéopathiques ou les sels de Schüssler aident aussi. Cependant, tous les rhumes ne sont pas identiques. En cas de rhume avec écoulement, les droguistes utilisent d’autres combinaisons que pour les rhumes secs.

Rhume avec écoulement

Caractéristiques:

  • Nez qui coule, sécrétions liquides.

Traitement:

  • Homéopathie: Allium cepa, Ipecacuanha, Jodum, Kalium chloratum, Luffa

  • Sels de Schüssler: n° 3 Ferrum phosphoricum, n° 8 Natrium chloratum, n° 21 Zincum chloratum

Rhume sec avec engorgement

Caractéristiques:

  • Il s'agit souvent d'un rhume qui a traîné, initialement provoqué par une infection bactérienne. Nez bouché, sécrétions jaunâtres et visqueuses.

Traitement:

  • Sels de Schüssler: n° 4 Kalium chloratum, n° 6 Kalium sulfuricum, n° 12 Calcium sulfuricum

  • Homéopathie: Kalium bichromicum, Cinnabris, Luffa, Sambucus nigra, Sanguinaria

Du rhume à la sinusite

Dans le pire des cas, un rhume peut aussi évoluer en sinusite, par exemple. Les sinus sont des cavités situées derrière, à côté et au-dessus du nez. Ils peuvent s’enflammer. Les signes d’une sinusite:

  • Maux de tête

  • Sensation de pression derrière les pommettes et au-dessus des sourcils

  • Sécrétions nasales bloquées

En cas de suspicion de sinusite, vous devriez demander conseil à votre droguiste. Il saura vous recommander le traitement adéquat.

Sondage

Comment vous protégez-vous contre les refroidissements?

Veuillez patienter...
Auteure: Vanessa Naef
Traduction et rédaction: Marie-Noëlle Hofmann
Contrôle scientifique: Dr phil. nat. Anita Finger Weber
Source
  • Hanspeter Michel, droguiste ES