L’oignon – fort contre le rhume et bien plus

L’oignon est bien davantage qu’un légume ou qu’une épice, c’est une plante multitâche.

L'oignon est non seulement bon mais aussi sain. Il est ainsi efficace contre le manque d’appétit et aide à prévenir les altérations veineuses liées à l’âge, les infarctus du myocarde et les attaques cérébrales.

En finir avec le nez qui coule!

En outre, l’oignon est une plante médicinale bénéfique contre les formes légères de maladies des voies respiratoires, notamment en cas de rhinite avec le nez qui coule et les yeux larmoyants. Stefan von Arx, droguiste dipl. féd., «Les remèdes homéopathiques avec Allium cepa aident à atténuer ces symptômes de refroidissement.» Selon le principe des similitudes, «les semblables soignent les semblables», énoncé par le fondateur de l’homéopathie, Samuel Hahnemann (1755-1843). Le médecin allemand avait en effet découvert que des personnes malades pouvaient guérir si elles prenaient la substance qui, chez les personnes en santé, provoquait les mêmes symptômes que ceux de leur maladie. Les oignons, qui nous font pleurer et renifler quand on les coupe, ont donc exactement l’effet inverse sous forme de remède homéopathique. «Allium cepa est un remède contre les troubles aigus», ajoute Stefan von Arx. Il le conseille aussi parfois en cas de rhume des foins avec de forts écoulements ou de toux irritative. «Cette toux sèche et douloureuse est souvent provoquée par un refroidissement. Elle s’accompagne généralement d’enrouement et d’une sensation de sécheresse dans la gorge.»

Dans un premier temps, les remèdes homéopathiques peuvent parfois aggraver les symptômes. Le droguiste recommande alors d’interrompre le traitement: «Attendez jusqu’à ce que votre état s’améliore à nouveau avant de le poursuivre.» En principe, l’amplification initiale des symptômes est toutefois un signe qui montre que le remède homéopathique agit bien.

En spagyrie aussi, Allium cepa occupe une place de choix pour le traitement des maladies des voies respiratoires supérieures. «Suivant les symptômes, les droguistes associent différentes essences. Contrairement à l’homéopathie, la spagyrie utilise rarement Allium cepa seul», précise le droguiste.

Sous forme d’essence spagyrique, Allium cepa est recommandé aux personnes mélancoliques. «Celles qui versent plus facilement quelques larmes que les autres», illustre notre interlocuteur.

Snif, snif...

S’il a mauvaise réputation, c’est surtout parce qu’il est capable de faire pleurer jusqu’aux hommes les plus endurcis. C’est pour lui un mécanisme de défense naturel contre la voracité de ses prédateurs. Dès que quelqu’un entreprend de le trancher ou qu’un animal ose y planter ses crocs, le phénomène suivant se déclenche: les cellules de l’oignon libèrent des substances qui forment un gaz, lequel pénètre dans les yeux et fait couler des larmes.

Il existe quelques astuces pour limiter les brûlures et les pleurs que l’oignon provoque. Par exemple, porter des lunettes de plongée. Ou utiliser un couteau bien aiguisé pour le trancher, ou encore mettre une serviette humide à côté de la planche à découper. Trouvez l'astuce qui vous conviendra le mieux.

Auteure: Vanessa Naef
Rédaction: Bettina Epper
Traduction: Claudia Spätig
Source
  • «Tribune du droguiste»