Le bain et les huiles essentielles

Les huiles essentielles agrémentent le bain et permettent de se détendre. C’est exact mais prudence tout de même! Elles peuvent aussi avoir des effets indésirables. Demandez conseil afin de les utiliser correctement.

L’eau chaude aide à détendre les tensions et stimule la circulation sanguine. La respiration devient plus régulière, plus lente et plus profonde. La pression sanguine baisse et les vaisseaux se dilatent. La chaleur stimule la partie du système neuro-végétatif responsable de la détente de l’organisme.

Enrichi d’huiles essentielles, le bain offre davantage de bienfaits encore. Les substances végétales hautement concentrées peuvent contenir jusqu’à 400 principes actifs différents. Le droguiste dipl. féd. Martin Tresch présente leurs multiples possibilités d’utilisation: «Les huiles essentielles sont source d’harmonie, elles créent une ambiance sensuelle et aident en cas de troubles du sommeil. Mais elles peuvent aussi avoir des effets revitalisants et augmenter les capacités de concentration.» Certaines huiles essentielles comme celle d’arbre à thé ont des effets désinfectants et anti-inflammatoires. Elles sont dont souvent utilisées en cas de refroidissements, explique Martin Tresch.

Des bienfaits en toute connaissance de cause

Les huiles essentielles sont des produits médicaux et peuvent être bénéfiques, à condition de les utiliser correctement. Demandez donc conseil dans votre droguerie et respectez les règles de base suivantes:

  • Utilisez exclusivement des huiles essentielles naturelles. Contrairement aux huiles de synthèse, elles contiennent encore les informations propres à la plante, à savoir sa composition authentique. C’est le seul moyen d’obtenir les effets thérapeutiques attendus.

  • Optez pour des produits de grande qualité. Vous reconnaîtrez une bonne huile essentielle grâce, notamment, aux caractéristiques suivantes mentionnées sur l’étiquette: nom latin, pays d’origine, partie de la plante utilisée, méthode d’extraction et numéro du lot. Utilisez seulement des huiles qui ne contiennent aucun additif d’origine animale ou de synthèse.

  • Conservez correctement les huiles essentielles. Ne les exposez jamais à la lumière directe du soleil et à la chaleur. Cela peut avoir une influence négative sur les substances ou changer leur consistance. Les spécialistes recommandent de conserver les huiles essentielles au frais et dans l’obscurité.

  • Respectez la durée de conservation. La date minimale de conservation doit être indiquée sur le flacon. Beaucoup de produits mentionnent seulement qu’il faut rapidement utiliser le produit après son ouverture. Une huile essentielle se conserve généralement 30 mois au maximum après sa date de production. Il est important de ne plus utiliser l’huile essentielle une fois la date limite dépassée car des substances irritant la peau peuvent apparaître dans une huile trop vieille.

  • Utilisez-les en les dosant correctement. Si vous n’êtes pas certain de savoir si une huile est adaptée aux effets recherchés ou si vous ignorez la quantité à utiliser, n’hésitez pas à demander conseil. Les droguistes connaissent le sujet et vous guideront volontiers dans la recherche de la bonne huile essentielle.

  • Après avoir choisi la bonne huile avec un spécialiste, vous devriez la tester avant usage dans le pli du bras. Mettez quelques gouttes de l’huile prête à l’emploi dans le pli intérieur du coude le soir avant d’aller au lit et faites-la pénétrer en douceur. Le droguiste Martin Tresch: «Si aucune réaction cutanée de type démangeaison ou rougeur n’est apparue le lendemain matin, on peut partir du principe qu’on supporte bien l’huile.»

  • Evitez tout contact entre les huiles essentielles et les muqueuses, car elles irritent ces dernières.

  • Garder les huiles essentielles à bonne distance des yeux, sinon, vous risquez des picotements, des brûlures ou même des dommages aux yeux. Si cela survient malgré tout, Martin Tresch conseille: «Rincez bien les yeux avec de l’eau tiède et rendez-vous immédiatement chez le médecin. N’oubliez pas de prendre le produit avec lequel les yeux sont entrés en contact avec vous pour le montrer au médecin.»

  • Il faut aussi éviter d’ingérer une huile essentielle sans suivi compétent. Certaines d'entre elles sont toxiques et peuvent provoquer des dommages organiques.

  • Conservez vos huiles essentielles hors de portée des enfants. Les bains avec des huiles essentielles ne sont pas sans risques pour les bébés et les petits enfants. «Les enfants réagissent de manière plus forte que les adultes aux huiles essentielles.» Martin Tresch recommande ainsi de les utiliser à très faible dosage et déconseille même la plupart des produits d’aromathérapie pour les enfants.

Les bonnes huiles essentielles

Le spécialiste recommande d’utiliser cinq à huit gouttes d’huile essentielle concentrée pour un bain pour un adulte. On peut ajouter quelques gouttes de plus si l’huile est déjà diluée (mentionné sur l’emballage). Pour un bain de siège et de pieds, il conseille d’utiliser quatre gouttes d’huile essentielle concentrée.

Exemples d’application d’huiles essentielles:

Motivation

La bergamote, la mandarine, le pamplemousse et le néroli stimulent la motivation. Les essences d’agrumes comme le citron et la limette rafraîchissent et donnent un nouvel élan, de même que les essences de plantes aromatiques, comme le romarin ou le thym.

Stress

Litsea cubeba, une huile essentielle des fruits de l’arbre litsée, détend et rééquilibre. La lavande aussi a des effets apaisants et harmonisants. Parallèlement, elle a également des effets tonifiants et beaucoup de gens se sentent donc équilibrés et pleins d’entrain après un bain à la lavande. Pour un meilleur effet encore, appliquez après le bain une huile de massage qui contient de la lavande.

Tristesse

Les parfums de fleurs comme la rose, le géranium ou le magnolia aident à mieux supporter les moments de tristesse. Des essences boisées aux effets stabilisants et renforçants comme le cèdre, le cyprès ou l’arolle sont aussi très bénéfiques. Bel effet secondaire: la peau est ensuite douce et dégage une agréable fraîcheur.

Refroidissements

Un bain avec du sapin est très indiqué pour la saison froide. Cette essence soulage les maux de tête et les douleurs dans les membres liés aux refroidissements. L’eucalyptus a lui des effets anti-inflammatoires. Il existe, pour les bébés et les enfants, un bain contre les refroidissements prêt à l’emploi avec des petites doses d’eucalyptus, d’anis, de thym et de fleurs de camomille. Le droguiste Martin Tresch: «Il suffit de mettre 10 ml dans un bain à 37 °C. Les enfants ne doivent pas y rester plus de 15 minutes.» Les effets curatifs sont encore renforcés si vous inhalez en même temps les huiles essentielles par la bouche et le nez.

Maux de tête et nausées

Le remède numéro un en cas de maux de tête et de nausées est l’huile essentielle de menthe poivrée.

Blessures sportives

Le romarin, la menthe poivrée et le genièvre accélèrent le processus de guérison. Les sportifs respireront plus profondément grâce aux huiles essentielles de sapin et de pin de montagne et les poumons seront ainsi mieux approvisionnés en oxygène.

Concentration et rafraîchissement

Des études dans des bureaux japonais et américains l’ont montré: le parfum du citron augmente les capacités de concentration. Lors de ces études, le nombre de fautes de frappes a diminué grâce à l’essence de citron. L’huile essentielle d’agrumes stimule l’irrigation sanguine et active la circulation. L’huile essentielle de pamplemousse est une autre essence qui développe, stimule et met en forme.

Dermatite atopique

Les huiles essentielles de lavande et de géranium ont fait leurs preuves contre cette affection.

Vergetures

On peut utiliser par exemple une huile de base qui soigne la peau avec du jojoba ou de la rose musquée.

Bain vitalisant

Le romarin est idéal en cas de manque d’entrain et de fatigue. Il a un effet vitalisant. Et se frictionner vigoureusement après le bain permet de stimuler encore la circulation sanguine.

Peur des examens et nervosité

On peut recommander un bain avec de la lavande en cas de peur des examens ou de nervosité. Deux à trois gouttes suffisent chez les enfants. Compter le double pour les adultes.

Délassement

Que ce soit en cas de soucis ou après une journée pénible, rien de tel que le marron d’Inde pour se décharger. Et il élimine aussi la sensation de lourdeurs dans les membres. Un bain avec de la rose rétablit l’équilibre interne.

Par ailleurs, les drogueries offrent des mélanges pour le bain prêts à l’emploi pour tous ceux qui veulent se simplifier la vie.

Quelques règles à respecter

Les huiles essentielles ne se lient pas automatiquement à l’eau du bain. Vous devez au préalable les mélanger avec un agent solubilisant. De nombreuses drogueries spécialisées dans les huiles essentielles offrent des bases pour le bain qui conviennent. Vous pouvez aussi prendre deux cuillères à soupe de lait frais, de crème ou de miel. Le droguiste Martin Tresch: «Si vous avez la peau sèche, utilisez de préférence de la crème. Comme elle est plus grasse que le lait, elle réhydrate la peau.»

Se baigner trop longtemps ou à une température trop élevée surcharge la circulation sanguine. La température de l’eau ne devrait donc pas excéder 38 °C et le bain ne pas dépasser 20 minutes. En outre, le droguiste Martin Tresch conseille: «Ne baignez-vous dans une eau à 38 °C que si vous voulez stimuler votre circulation sanguine. Une température de l’eau de 36 °C est meilleure si vous souhaitez être détendu après le bain et pouvoir bien dormir. Les bébés et les petits enfants devraient rester au maximum 3 à 10 minutes dans une eau à 37 °C au plus.»

Sondage

Comment vous détendez-vous?

Veuillez patienter...
Auteure: Vanessa Naef
Rédaction: Bettina Epper
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Source
  • «Tribune du droguiste»