Préparation vitaminée adaptée

Le corps a besoin de plus de sels minéraux et de vitamines pendant certaines périodes: croissance, grossesse ou vieillesse. Une experte explique de quoi il faut tenir compte.

Stress quotidien et agitation perpétuelle. Les batteries sont vides et nos réserves d’énergie et de substances vitales risquent alors de s’épuiser un jour ou l’autre. Et ce n’est pas facile de les reconstituer uniquement en mangeant sainement. Dans de tels cas, les préparations de substances vitales peuvent être utiles.

Travail d’équipe des substances vitales

Toutefois, se précipiter sans réfléchir sur les comprimés et les poudres est déconseillé. Denise Egli, droguiste CFC et conseillère en substances vitales et en alimentation, explique: «Les substances vitales travaillent en équipe. Afin qu’elles se soutiennent bien l’une l’autre, mieux vaut opter pour la bonne combinaison». Elle conseille donc plutôt une préparation combinée ou un produit multivitaminé.

Mais prudence. Il peut y avoir interaction entre les substances vitales et des médicaments pris simultanément. Il est donc primordial de se faire conseiller personnellement par un spécialiste pour trouver le type, la composition et la quantité optimale de substances vitales à prendre.

Les femmes enceintes

La future mère doit adopter une alimentation variée et régulière pour qu’elle et son bébé restent en bonne santé. Si elle privilégie les fruits, les légumes, les céréales, les produits laitiers, la viande, les œufs, les légumineuses et les noix, la future mère absorbe déjà une multitude de nutriments. Mais de nombreuses femmes ont un apport insuffisant en acide folique. L’experte en nutriments Denise Egli: «Celles qui ont pris la pilule contraceptive jusqu’à peu de temps avant la grossesse sont concernées en premier lieu. Elles devraient commencer à prendre des compléments d’acide folique avant de tomber enceinte déjà.» Raison: la pilule est un pilleur d’acide folique. Les besoins augmentent pendant les premiers mois de grossesse car l’acide folique est essentiel à la formation du tube neural (première étape du développement du système nerveux central).

Les enfants

Pendant les phases de croissance, les besoins en nutriments des enfants s’accroissent. Ils doivent donc manger régulièrement avec des repas bien répartis sur la journée. Le premier devrait être pris dans la matinée au plus tard sous forme de dix-heures riches en nutriments. Denise Egli: «Si un enfant n’aime pas manger le matin, un frappé composé de lait et de fruits peut tout à fait reconstituer les réserves d’énergie au réveil». Un bircher avec du séré et des fruits constitue un petit-déjeuner idéal car il contient aussi bien des glucides que des protéines. Cela donne à l’enfant l’énergie dont il a besoin pendant la journée.

Les enfants mais surtout les adolescents ont souvent de la peine à bouger et à manger régulièrement et sainement. Combiné à une croissance rapide, cela peut engendrer des carences en nutriments qui ont des effets négatifs sur le corps et l’esprit. Une carence en nutriments peut par exemple limiter le bien-être ou être à l’origine de troubles de la concentration.

Les travailleurs stressés

Un entretien chasse l’autre, le travail est difficile à accomplir, les délais impossibles à tenir: le monde du travail est devenu plus stressant. Denise Egli conseille, dans des phases de stress aigu, une cure de trois semaines, en particulier pour reconstituer les réserves d’acides aminés et de vitamines. La phytothérapie et les sels de Schüssler offrent également des produits variés pour un soutien individualisé. Et si l’on a besoin d’un coup de fouet pour les nerfs? «Les vitamines B1, B6 et B12 aident. Elles sont disponibles en droguerie en préparations et on les trouve aussi dans l’avoine», ajoute Denise Egli.

Les seniors

Le calcium et le magnésium sont des nutriments essentiels chez les personnes âgées. Quant aux besoins en calories, ils diminuent avec l’âge. «C’est pourquoi il est tout aussi important de veiller à une alimentation équilibrée afin de disposer de tous les sels minéraux, vitamines et oligo-éléments nécessaires malgré la baisse de calories», explique Denise Egli. Avant d’opter pour des préparations vitaminées, les seniors devraient absolument demander conseil à un spécialiste. Pour maintenir le cerveau en forme, la spécialiste propose de recourir aux plantes, par exemple aux préparations au ginkgo.

Auteure: Anania Hostettler
Rédaction: Bettina Epper
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Source
  • «Tribune du droguiste»