Besoins individuels en nutriments

L'apport en micronutriments peut être trop faible dans certaines phases de la vie, même chez ceux qui mangent sainement. La faute au stress et à un style de vie trépidant.

La vie moderne ne simplifie pas la tâche des personnes qui prennent soin de leur santé. Même ceux qui s’alimentent de manière saine et avec conscience doivent lutter pour leur bien-être. Le manque de mouvement, la pression à la performance, les charges environnementales et le stress sont largement répandus et augmentent les besoins en substances vitales. Dans le même temps, les repas tout prêts et le fast-food qui prennent une grande place dans le quotidien scolaire et professionnel sont pauvres en substances vitales. Il y a donc un déséquilibre entre les besoins croissants et l’offre diminuée en substances vitales.

Besoins en substances vitales

Chacun a des besoins individuels en substances vitales et nutritives. Ces besoins dépendent de différents facteurs comme le sexe, l'âge, des maladies, des opérations, la manière de s’alimenter, les activités physiques, le stress, la charge physique et psychique, la digestion, le métabolisme ou encore l'équilibre acido-basique.

Signes d’un approvisionnement insuffisant en substances vitales

Pilleurs de substances vitales

Certains produits ou circonstances de la vie peuvent accroître la consommation de vitamines et de sels minéraux. Parmi les pilleurs de substances vitales, on peut citer l'alcool, le café, le tabac, les médicaments ou la pollution environnementale.

Si vous pensez souffrir d’un manque de substances vitales avec les symptômes décrits ci-dessus, n’hésitez pas à demander conseil dans votre droguerie ou à un expert en substances vitales. Il ne faut pas seulement que la quantité de substances vitales apportées joue mais aussi que le corps soit en mesure de pouvoir vraiment assimiler les vitamines, les sels minéraux et les substances végétales secondaires. Mais les problèmes gastro-intestinaux, par exemple, peuvent compliquer la résorption. Il vaut donc la peine de demander conseil dans tous les cas.

Sondage

Mangez-vous cinq portions de fruits et légumes par jour?

Veuillez patienter...
Auteure et rédaction: Katharina Rederer
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Sources
  • Denise Egli, droguiste CFC et conseillère en micronutriments diplômée

  • Lothar Burgerstein: «Burgersteins Handbuch Nährstoffe», Karl Haug Verlag, 2007