Des probiotiques pour les bactéries

Des centaines de milliers de bactéries vivent dans notre corps. Un déséquilibre de la flore de la bouche, des intestins ou du vagin est mauvais. C’est là que les probiotiques interviennent.

On connaît bien les probiotiques ajoutés au yaourt, ces micro-organismes censés stimuler la digestion. Mais la question de savoir si la quantité de bactéries ainsi contenues dans le yaourt est vraiment efficace fait toujours débat. Une chose est cependant sûre, fortement dosés, les probiotiques peuvent être pris en médicaments, notamment pour restaurer la flore intestinale ou vaginale. Il existe également depuis peu des produits qui agissent dans la cavité bucco-pharyngée. Contrairement aux yaourts, les comprimés et poudres disponibles en droguerie contiennent généralement quelques millions, voire des milliards, de bactéries vivantes.

La flore intestinale

Les probiotiques sont des bactéries qui ne nuisent pas à la santé. Au contraire. Evelyne Glückler-Ruckstuhl, droguiste ES: «Une multitude de micro-organismes vivent sur et dans notre corps qui nous sont bénéfiques.» L’intestin, par exemple, abrite plus de 100 billions de bactéries. Il influence de nombreux processus dans le corps, comme l’élimination des déchets et la détoxination, le psychisme, le système immunitaire ou encore l’assimilation des nutriments. Si l’équilibre de la flore intestinale est perturbé, cela peut avoir de très désagréables conséquences, à savoir des flatulences, des selles irrégulières, de la diarrhée ou de la constipation. Et cela arrive facilement: «Une mauvaise alimentation, le stress, le manque de mouvement ou certains médicaments, comme les antibiotiques, peuvent agresser la flore intestinale.» Pour la restaurer, la droguiste conseille de recourir à des probiotiques fortement dosés. Ils peuvent aussi convenir aux nourrissons et aux petits enfants. «Mais pour eux, je conseillerais plutôt une préparation bactérienne moins fortement dosée ou une préparation homéopathique pour réguler l’intestin, en combinaison avec un spray spagyrique pour soulager les troubles et soutenir les défenses propres à l’organisme.» Le mieux est de demander conseil à votre droguiste.

La flore vaginale

La flore vaginale est aussi composée de centaines de bactéries et de champignons différents. Et les agents pathogènes peuvent aussi pénétrer facilement dans l’organisme si elle est perturbée. Le conseil de la droguiste: «Les produits spéciaux pour la flore vaginale entretiennent le milieu naturel, légèrement acide, et renforcent les défenses naturelles des muqueuses en cas de mycoses et de cystites à répétition.» Elle recommande également de soutenir le système immunitaire avec une préparation vitaminée adaptée, des essences spagyriques et des gouttes végétales ainsi que l’intestin avec un probiotique.

La flore buccale

De nouvelles préparations de probiotiques contiennent des souches bactériennes pour la cavité bucco-pharyngée, qui réduisent la sensibilité aux otites, aux angines, aux aphtes et aux sinusites. Ces bonnes bactéries l’emportent haut la main et chassent les mauvaises. Ces produits, à sucer le soir après le brossage des dents, conviennent particulièrement aux enfants. Ils peuvent être très utiles en cas de problèmes chroniques ou récidivants dans la gorge, le nez ou les oreilles.

Pour toute question concernant la flore intestinale, vaginale ou buccale, le mieux est toujours de demander conseil en droguerie. Et Evelyne Glückler-Ruckstuhl de conclure: «Il y a souvent quantité de possibilités d’aborder un problème et de le résoudre de manière holistique.»

Auteure et rédaction: Bettina Epper
Traduction: Claudia Spätig
Source
  • «Tribune du droguiste»