Les petites baies

Fraises, framboises ou groseilles: quand elles arrivent, l’été s’installe.

Tous les petits fruits tendres et ronds font partie des baies dont ils présentent les propriétés typiques. Les fruits mûrs sont très riches en fructose et donc doux. D’un point de vue botanique, fraises, framboises et mûres ne sont pas des baies, mais de faux-fruits. Elles sont toutefois considérées comme des baies, parce qu’elles sont petites, tendres et rondes. D’autres fruits, comme par exemple la tomate qui est une baie d’un point de vue botanique, ne sont pas classifiés comme des baies mais comme des légumes.

Fraise

La fraise n’est pas une baie mais un faux-fruit. Les fruits proprement dits sont les petites graines vertes appelées akènes situées sur sa surface rouge. Les fraises étaient déjà connues à l’Age de pierre, ce dont attestent des fouilles archéologiques. Les hommes ont cultivé les fraises des bois dès le Moyen-Age. Les fraises de jardin sont apparues au 18e siècle en Hollande. Les fraises sont riches en sels minéraux comme le sodium, le calcium, le potassium, le phosphore, le fer, ainsi qu’en acides de fruits et en vitamines (provitamine A, B1, B2, C). Les fraises détoxifient les intestins, renforcent le système immunitaire et le métabolisme, ont une action drainante, hématopoïétique et stimulent la croissance des cellules. 100 grammes de fraises contiennent 32 petites calories. D’un autre côté, les fraises sont une cause bien connue et très fréquente d’allergies alimentaires. La saison des fraises s’étend de mai à septembre.

Framboise

Les framboises sont riches en sels minéraux, acides de fruits et fructose mais également en vitamines, avant tout la vitamine C, en calcium et en acide folique. On connaissait déjà les effets bénéfiques des framboises sur la santé à l’Antiquité. Elles ont des effets anti-inflammatoires, drainants et laxatifs et stimulent l’appétit. En outre, elles dopent les mécanismes de défense, soutiennent le système immunitaire et régulent le métabolisme. Les framboises aident aussi contre les troubles de la vessie et des reins et les brûlures d’estomac. La saison des framboises va de juillet à septembre.

Groseille / cassis

La forme sauvage des groseilles vient d’Asie et de la Méditerranée. Les groseilles contiennent beaucoup de sels minéraux, de vitamine C, de pectine, d’acides de fruits et d’importantes fibres alimentaires. Les groseilles rouges font partie des fruits les plus riches en acides. Les médecins du Moyen-Age appréciaient les groseilles en raison de leurs effets désaltérants et fébrifuges. Grâce à leur teneur élevée en pectine, les groseilles aident à lutter contre les troubles de la digestion. Les cassis ont une teneur particulièrement élevée en vitamine C (environ quatre fois plus que les groseilles rouges) et en pectine. Ces baies sont un bon fortifiant. La saison est en juillet et août.

Mûre

Les mûres sont originaires d’Eurasie et d’Amérique du Nord. Des fouilles archéologiques montrent que les hommes en consommaient déjà en 900 avant J.-C. Le fruit contient beaucoup de provitamine A, de vitamines B et de vitamine C. La mûre est riche en magnésium et en manganèse, tout comme en fibres alimentaires. La science suppose que les substances végétales secondaires contenues dans les mûres protègent du cancer et des maladies cardiovasculaires. A partir des feuilles de mûrier, on peut préparer de la tisane efficace en cas de diarrhée aiguë. En outre, les feuilles sont anti-inflammatoires, hypoglycémiantes et expectorantes. La saison des mûres s’étend de juillet à septembre.

Myrtille / bleuet

Les myrtilles sont riches en précieux acides de fruits, en sels minéraux tels que le fer, en tanins et en vitamines. En raison de leur teneur élevée en tanins, elles permettent de lutter contre les diarrhées et les ballonnements. Dans ce but, il faut absorber des baies séchées avec du liquide. Les fruits contiennent beaucoup de carotène, le précurseur de la vitamine A. La teneur élevée en vitamine C est favorable au renforcement du système immunitaire. Les myrtilles se conservent au réfrigérateur jusqu’à trois semaines et vous pouvez aussi les congeler. La saison des myrtilles commence en juillet pour finir en septembre.

Raisin

On mange du raisin depuis très longtemps. Il semble que Noé ait planté la première vigne. Des fouilles ont montré que le raisin était déjà connu au Paléolithique en Afrique. En 5000 avant J.-C., les Egyptiens cultivaient la vigne et buvaient du vin. Les Grecs et les Romains en faisaient de même. Comme les bananes, le raisin fait partie des fruits les plus riches en sucre. Il contient beaucoup de sels minéraux comme du potassium, du calcium, du phosphore et du fer, des protéines, des acides de fruits, des arômes, ainsi que beaucoup de vitamines B et de vitamine C. La peau du raisin contient du resvératrol, un principe actif auquel on prête différents effets comme une meilleure irrigation cérébrale, une action positive sur le taux de glucose ou une perte de poids plus facile. Le resvératrol a aussi des effets anti-inflammatoires. Enfin, le raisin est apprécié comme remède naturel anti-âge en raison des différents polyphénols qu’il contient.

Sondage

Mangez-vous cinq portions de fruits et légumes par jour?

Veuillez patienter...
Auteure et rédaction: Bettina Epper
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Sources
  • Fruit-Union Suisse

  • 5 par jour

  • gemueselexikon.ch

  • Société suisse de nutrition (SSN)

  • LID Information et communication agricoles

  • «Der Brockhaus. Ernährung», F.A. Brockhaus, 2001