Aide en cas de bouffées de chaleur

Bouffées de chaleur, troubles du sommeil: autant de symptômes qui accompagnent la ménopause de nombreuses femmes. Quelques trucs pour traverser cette période plus sereinement.

Les troubles liés à la ménopause ne se manifestent pas forcément. En fait, deux tiers des femmes vivent très bien cette période ou ne ressentent que de légers troubles passagers. Mais pour le tiers restant, la ménopause n’a rien d’une partie de plaisir. Bouffées de chaleur, troubles du sommeil et sautes d’humeur ne sont certes pas dangereux, mais ils peuvent rendre la vie franchement insupportable. Si les troubles sont importants, on peut les soigner avec des préparations de substitution hormonale prescrites par un médecin. Les spécialistes s’interrogent toutefois encore sur les bienfaits et les risques liés à ces substances. Avant d’y recourir, il est donc judicieux de tester des méthodes plus douces. Sachez d’ailleurs que la médecine complémentaire suffit en général pour atténuer sensiblement la plupart des troubles bénins. Les principaux troubles sont:

Test sur la ménopause

Etes-vous concernée par la ménopause? Faites le test!

Photo: © S.G.S. / pixelio.de

Bouffées de chaleur

Près de la moitié des femmes subissent des bouffées de chaleur durant la ménopause. Chez certaines femmes, elles commencent même quelques années avant; chez d’autres, elles ne se manifestent qu’un ou deux ans plus tard. En l’espace de 24 heures, la femme peut subir jusqu’à 30 bouffées de chaleur – qui s’accompagnent de transpirations plus ou moins fortes. La durée de cette réaction corporelle au bouleversement hormonal varie d’une femme à l’autre. Ces troubles peuvent s’arrêter spontanément après quelques semaines ou perdurer de longues années.

On ne connaît pas encore exactement l’origine de ces bouffées de chaleur. On suppose que les variations du taux d’œstrogènes dans le sang bouleversent la régulation de la température dans le cerveau. Le corps est ainsi stimulé à produire de la chaleur. De nombreuses femmes sont très embarrassées par les rougeurs et la transpiration qui accompagnent les bouffées de chaleur. La crainte de se mettre à transpirer en public peut d’ailleurs encore augmenter l’intensité des bouffées de chaleur. Voici des solutions pour les atténuer:

  • Mélange spagyrique à base de grenade, d’actée à grappe et de houblon.

  • La sauge, disponible en gouttes, en comprimés ou en tisane, permet de réduire la transpiration. Pour la tisane: mettre quelques feuilles dans une tasse, recouvrir d’eau bouillante et laisser tirer brièvement. Déguster à petites gorgées quand le mélange n’est plus bouillant.

  • Le ginseng peut avoir un effet régulateur si les bouffées de chaleur s’accompagnent de fatigue, de faiblesse et de troubles de la concentration. Les drogueries proposent différentes préparations prêtes à l’emploi.

  • L’expérience a démontré que le soja a un effet positif sur les troubles de la ménopause. Outre les produits alimentaires, lait de soja ou tofu, que l’on peut consommer tous les jours, on peut aussi recourir à des compléments alimentaires (en capsules). Pour en savoir plus sur les œstrogènes végétaux.

Il est aussi recommandé de modérer sa consommation de café, de thé noir et d’alcool car ces breuvages favorisent les crises. Même remarque en ce qui concerne les mets épicés. En revanche, l’activité physique et la douche alternée au réveil stimulent la circulation sanguine et ont un effet préventif. L’utilisation d’un déodorant adapté permet en outre de se sentir bien dans son corps.

Sondage

Pourriez-vous suivre une thérapie hormonale en cas de troubles dus à la ménopause.

Veuillez patienter...

Troubles du sommeil

Avec l’âge, les phases de sommeil profond raccourcissent et les réveils nocturnes plus fréquents nuisent à la qualité du sommeil. Si vous passez tous les soirs des heures à compter les moutons, nous vous conseillons de recourir à des méthodes douces pour retrouver un sommeil réparateur. Règle n°1: n’allez vous coucher que lorsque vous êtes vraiment fatiguée! Faites une petite promenade ou plongez dans un bain chaud: rien de tel pour avoir envie, après, de se glisser sous la couette. Outre la valériane et le houblon, la mélisse, la passiflore et la fleur d’oranger sont aussi d’excellentes aides naturelles à l’endormissement.

Prévenir les séquelles

Les troubles bénins de la ménopause disparaissent spontanément – même sans traitement médical – dès que le corps a retrouvé un nouvel équilibre hormonal. Il n’en va pas de même en revanche avec les troubles provoqués par de longues carences hormonales. En agissant dès les premiers symptômes de la ménopause, vous rendrez un grand service à votre corps!

Ostéoporose

L’œstrogène intervient dans l’approvisionnement des os en calcium. Si le taux d’œstrogènes diminue dans le sang, les os risquent ne plus recevoir suffisamment de calcium. Une alimentation riche en calcium permet de compenser ce manque. Pour les femmes en période de ménopause avec thérapie hormonale, l’apport quotidien recommandé en calcium est de 1000 mg. Pour les femmes sans thérapie hormonale, il est de 1000 à 1500 mg.

Certaines eaux minérales et les produits laitiers sont particulièrement riches en calcium (un gobelet de yaourt contient env. 240 mg de calcium). Le calcium et la vitamine D existent aussi sous forme de préparations de sels minéraux disponibles en droguerie – demandez conseil à votre droguiste.

Incontinence

Durant la ménopause, près de la moitié des femmes présentent des pertes urinaires involontaires. Un programme en trois étapes permet d’agir contre l’incontinence urinaire.

  • Veillez à compenser vos déficits hormonaux. Les pommades à base d’œstrogènes ainsi que les suppositoires vaginaux permettent d’atténuer les problèmes de vessie.

  • Adoptez une alimentation équilibrée et surveillez votre poids – chaque kilo de graisse abdominale en moins soulage le plancher pelvien.

  • Un entraînement ciblé du plancher pelvien et une activité physique régulière permettent de réduire certains troubles de la vessie, notamment l’incontinence urinaire.

Informations sur l'incontinence.

Photo: © ASD
Auteur et rédaction: Didier Buchmann
Traduction: Claudia Spätig
Sources
  • pro familia – Deutsche Gesellschaft für Familienplanung

  • Sexualpädagogik + Sexualberatung e. V.

  • Dr med. Bernd Kleine-Gunk: «Attraktiv und fit durch die Wechseljahre», Trias-Verlag

  • Rita Kempter: «Natürlich durch die Wechseljahre», Puls Media AG