Le lait: bon pour les intestins

Le sucre contenu dans le lait est particulièrement digeste. Mais les personnes intolérantes au lactose peuvent souffrir de maux d’estomac.

Le lait est une source importante de calcium et de protéines. C’est en revanche une source d’hydrates de carbone de second ordre mais c’est la principale source de lactose (sucre du lait).

Ce qu’il contient

Le lait contient du lactose, un sucre formé de deux molécules de glucose. Le lactose se trouve uniquement dans le lait, les produits laitiers et dans le fromage à pâte dure en moindres quantités. Un litre de lait entier contient 47 grammes de lactose. Le lactose a le même nombre de calories que le sucre raffiné mais il est particulièrement digeste. Il est plus lentement fractionné que le sucre en poudre, il fournit donc de l’énergie pendant plus longtemps. En outre, le lactose diminue le pH dans les intestins ce qui repousse les germes et les champignons et le lactose aide à rétablir la santé de la flore intestinale après une infection intestinale. Enfin, le lactose favorise l’assimilation du calcium.

Intolérance au lactose

Cependant, tout le monde ne supporte pas le lactose. L’organisme des personnes intolérantes ne produit pas suffisamment ou même pas du tout de lactase. Cette enzyme digestive est nécessaire pour dégrader le lactose. Il arrive alors non digéré dans le gros intestin et y est fermenté par les bactéries. Cela conduit à la formation de gaz, à de l’absorption d’eau dans le gros intestin, provoquant ballonnements, maux de ventre, diarrhées, nausées ou vomissements. Les symptômes apparaissent généralement 30 minutes à deux heures après un repas qui contient du lactose.

Des spécialistes estiment que deux tiers de la population mondiale environ ne peut plus dégrader correctement le lactose après l’âge de 3 à 5 ans. Une intolérance plus ou moins marquée au lactose est donc normale pour la plupart des gens. Initialement, l’homme ne pouvait digérer correctement le lactose que pendant l’allaitement. Ensuite, la production de lactase s’épuisait. Peut-être même qu’il s’agit d’un mécanisme naturel qui délivre les mères mammifères de leurs petits quand ceux-ci sont suffisamment âgés pour se nourrir eux-mêmes. Le fait que les adultes puissent encore digérer le lait de vache dans nos contrées est une conséquence de notre économie laitière. Une modification génétique s’est imposée dans la population sur des milliers d’années. En raison de cette mutation, il y a maintenant suffisamment de lactase dans l’intestin grêle des adultes.

Sondage

Veillez-vous à avoir une alimentation équilibrée?

Veuillez patienter...
Auteure et rédaction: Bettina Epper
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Sources
  • «Der Brockhaus. Gesundheit», F. A. Brockhaus, 2004

  • Markus Grill, Ulrich Hauser, Nicole Heissmann, Martin Knobbe, Dorit Kowitz, Kuno Kruse, Werner Schmitz, Gerd Schuster, «Das grosse Ernährungsbuch», S. Fischer Verlag GmbH, 2005

  • Gesundheitstipp Ratgeber «Essen und trinken: Tipps für eine gesunde Ernährung», Puls Media AG, 2006