Qu'est-ce que l'homéopathie?

Soigner le semblable par le semblable – tel est le principe de base de l’homéopathie créée par Samuel Hahnemann. Les remèdes homéopathiques visent à stimuler les forces de guérison naturelles du corps.

Les douleurs, les éruptions cutanées, la fièvre ou les nausées sont souvent l’expression d’un dysfonctionnement dans notre corps. Il est possible de traiter ces symptômes à coup de médicaments. Ou on peut choisir l’homéopathie qui veille plutôt à renforcer les mécanismes naturels de défense du corps. L'homéopathie moderne comme l'homéopathie classique utilisent pour cela des substances dynamisées.

La règle des semblables

Le médecin, pharmacien et chimiste allemand Samuel Hahnemann (1755-1843) est considéré comme le père de l'homéopathie moderne. Le Dr Hahnemann a transposé en allemand le principe «similia similibus curentur», autrement dit, soigner le semblable par son semblable. Ainsi, il était persuadé qu'une substance qui provoque certains symptômes chez un individu sain peut soigner des symptômes similaires ou ressemblants chez un malade.

Test sur l'homépathie

Connaissez-vous bien l'homéopathie? Faites le test!

Photo: © Fotolia

Le médecin tenait cette certitude d'une expérience qu'il avait pratiquée sur lui-même avec de l'écorce de quinquina. Ce remède, alors fort utilisé pour abaisser la fièvre, avait provoqué chez le médecin en parfaite santé des symptômes similaires à ceux de la malaria. Aujourd'hui encore, on prescrit le remède homéopathique «China» (de l'allemand Chinarinde = quinquina) aux patients qui présentent des symptômes tels qu'une grande faiblesse, une forte transpiration, d'importantes pertes hydriques et des accès de fièvre récurrents.

Sondage

Pensez-vous que l'homéopathie n'est qu'une question de foi?

Veuillez patienter...
Photo: © luise / pixelio.de
Auteure: Menta Scheiwiler Seviç
Rédaction: Didier Buchmann
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Source
  • «Tribune du droguiste»