Le lichen scléreux

Sensations de brûlure et démangeaisons dans les parties génitales? Il pourrait s’agir d’un lichen scléreux.

Démangeaisons, sensations de brûlure et douleurs dans la zone génitale signalent souvent une infection fongique ou bactérienne. Si les troubles persistent ou réapparaissent après un premier traitement, il pourrait alors s’agir d’une maladie moins connue, le lichen scléreux. Cette maladie inflammatoire non contagieuse de la peau évolue de manière chronique. Selon l’association suisse «Lichen Scléreux», une femme sur 50 serait touchée, plus rarement les hommes et les enfants. Mais les cas non répertoriés sont sans doute nombreux.

De graves conséquences

Les causes de la maladie sont encore largement méconnues. La recherche suppose qu’une réaction du système immunitaire est en cause et observe des antécédents familiaux. Le lichen scléreux évolue souvent par poussées. Si la maladie n’est pas soignée correctement, des modifications cutanées apparaissent. Chez les femmes, les douleurs ressemblent à celles d’une cystite, des rides se forment, les lèvres vaginales fusionnent et l’entrée du vagin rétrécit. Chez les hommes, le rétrécissement du prépuce provoque des douleurs, des fissures cutanées et un rétrécissement de l’urètre.

La maladie se traite avec de la pommade à la cortisone, prescrite par un médecin. Il est également important de soigner la peau avec une crème riche en lipides, comme on en trouve en droguerie. Enfin, il convient aussi d’avoir une bonne hygiène intime, qui ménage cette zone délicate.

Auteure: Bettina Epper
Traduction: Claudia Spätig
Rédaction: Marie-Noëlle Hofmann
Contrôle scientifique: Dr phil. nat. Anita Finger Weber
Source
  • Association «Lichen scléreux»