Les principaux effets secondaires

Si le corps n’a pas assez de nourriture, le métabolisme s’adapte et il économise l'énergie. C'est pourquoi on a plus vite froid en période de jeûne. Les effets secondaires et comment les combattre.

Si l’on jeûne plusieurs jours, le corps commence à puiser dans ses réserves de protéines et de graisses pour trouver l’énergie dont il a besoin. Ce processus de décomposition et de détoxination peut provoquer une mauvaise haleine et des odeurs corporelles désagréables. Lors de jeûnes plus longs, le corps commence à sécréter des «hormones du bonheur», comme l'endorphine, pour rendre la sensation de faim plus supportable. Le corps se libère et l’esprit est plus clair. C’est la phase préférée de tous les adeptes du jeûne.

Principaux effets secondaires du jeûne

  • Les troubles circulatoires surgissent souvent le 1er et le 3e jour du jeûne, en raison du ralentissement du métabolisme. Si vous ressentez des vertiges, allongez-vous en surélevant vos jambes. Pour activer le système circulatoire, versez de l'eau froide sur vos bras ou vos jambes, baladez-vous au grand air ou faites des massages à sec avec une brosse.

  • Les maux de tête sont fréquents durant les trois premiers jours. Souvent, ils sont le signe du «sevrage de la caféine» ou traduisent une phase de transition. Par la suite, ils peuvent être provoqués par les toxines circulant dans le sang. Buvez beaucoup pour éliminer et appliquez une compresse froide sur votre front. Vous pouvez également masser vos tempes avec de l'huile essentielle de menthe poivrée. Certaines personnes se débarrassent de leurs maux de tête en dormant. D'autres préfèrent aller se promener au grand air.

  • Le jeûne provoque parfois un sentiment latent de légère dépression. Il constitue souvent une forme de parenthèse, une période de réflexion où les problèmes refluent plus nettement à la conscience. Une fois cette phase surmontée, vous vous sentirez plus équilibré, moins irritable et sensible. Pour rehausser l'humeur, vous pouvez demander à votre partenaire de vous masser avec de l'huile d'orange ou de citron ou diffuser de l'huile essentielle dans votre chambre. Evitez toutefois de jeûner si vous souffrez d'une véritable dépression.

Pour mettre fin au jeûne, il faut respecter quelques règles. Et en intégrer les bénéfices dans le quotidien.

Jours de transition

En raison des effets mentionnés ci-dessus, il est important d'habituer le corps à une alimentation légère avant la cure. L'utilité d'un nettoyage de l'intestin, par exemple avec les sels Glauber, n'est scientifiquement pas prouvée, mais cette méthode peut donner au corps le signal que quelque chose va changer. Elle est d'ailleurs recommandée dans la plupart des cures de jeûne.

Une cure de jeûne ou de détoxination ne devrait pas durer plus de 6 à 14 jours. Tout jeûne de plus d'une semaine devrait être fait sous surveillance.

Prêt pour le jeûne?

Vous n'êtes pas sûr qu'une cure de jeûne soit indiquée pour vous? Découvrez-le en faisant notre test.

Sondage

Vaut-il la peine de jeûner?

Veuillez patienter...
Auteure: Christa Friedli Müller
Rédaction: Katharina Rederer
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Source
  • «Tribune du droguiste»