Rompre le jeûne

Terminer correctement un jeûne n'est pas si difficile. Pourtant, nombreux sont ceux qui tombent dans le piège de la consommation inconsidérée de nourriture.

Un menu gastronomique ou une tablette de chocolat sont très tentants à l'issue d'un jeûne. Mais se ruer trop tôt et sans préparation sur la nourriture entraîne des conséquences désagréables: crampes d'estomac, coliques et même malaises circulatoires. Après un jeûne, les organes digestifs doivent se réhabituer lentement à travailler. Il faut donc considérer quelques règles durant les jours qui suivent le jeûne:

  • Manger par petites portions.

  • Mâchement longuement chaque bouchée.

  • Manger lentement et s'arrêter dès que le sentiment de satiété se manifeste.

  • Savourer consciemment la nourriture.

  • Utiliser des ingrédients frais.

  • Eviter les mets peu digestes (viande, fromage à pâte dure, fritures).

  • Renoncer au fast-food et aux repas précuisinés.

  • Utiliser peu de sel, assaisonner avec des herbes aromatiques.

  • Consommer peu de sucre.

  • Eviter l'alcool, le café et les cigarettes.

  • Boire beaucoup.

  • Eviter les laxatifs.

Durée de la phase de transition

La règle de base est la suivante: la phase de transition correspond au nombre de jours de jeûne divisé par trois. Exemple: six jours de jeûne devraient être suivis de deux jours au moins de transition.

Sondage

Vaut-il la peine de jeûner?

Veuillez patienter...
Auteure: Christa Friedli Müller
Rédaction: Katharina Rederer
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Source
  • «Tribune du droguiste»