Conseils contre l'enrouement

La gorge gratte, la voix déraille ou disparaît. Souvent, c'est un refroidissement qui en est la cause. Divers remèdes disponibles en droguerie aident à lutter contre l'enrouement.

Lorsque la voix est enrouée, elle est basse, rauque, cassée, faible ou éraillée. Souvent, l’enrouement accompagne un refroidissement et s'en va après quelques jours. S'il dure plus de trois jours, il est recommandé de consulter un médecin.

10 conseils de la droguerie

L'enrouement peut en principe se traiter en automédication. Les droguistes nous indiquent ce qu'il faut faire:

1. Boire beaucoup (1,5 à 2 litres par jour) – de préférence du thé ou de la tisane. Les tisanes à la guimauve ou à la mauve calment bien les irritations. Il faudrait en revanche renoncer au café et aux jus de fruits en raison de leur acidité.

2. Faire des inhalations avec des plantes anti-inflammatoires, comme la sauge ou la camomille, l'anis, l'eucalyptus ou la menthe.

3. Sucer des bonbons pour la gorge. Ils hydratent la gorge et activent la salivation.

4. Les comprimés à sucer ou les solutions pour gargarismes qui contiennent des anesthésiants locaux doux atténuent les douleurs en cas de pharyngite.

5. Faire des compresses chauffantes à la pomme de terre ou aux oignons. La droguerie propose également des pâtes prêtes à l’emploi pour compresses anti-inflammatoires.

6. Utiliser un humidificateur. Un air sec peut irriter les cordes vocales.

7. Les personnes qui ont tendance à être souvent enrouées devraient penser à renforcer préventivement leurs cordes vocales. Pour cela, les droguistes recommandent le mélange des sels de Schüssler n° 8, 3 et 4: le n° 8 (Natrium chloratum) améliore l’humidification des muqueuses, le n° 3 (Ferrum phosphoricum) agit contre les inflammations dans la gorge et le n° 4 (Kalium chloratum) favorise l’élimination des mucosités et atténue les inflammations chroniques.

8. Ménager sa voix – mieux vaut continuer de parler normalement, mais moins. En effet, chuchoter sollicite plus les cordes vocales que parler à voix haute (normale).

9. Veiller à garder la gorge au chaud: porter un foulard ou un pull à col roulé.

10. Eviter de se racler la gorge, car cela abîme la voix. On élimine ainsi le film protecteur naturel de mucus sur les cordes vocales. Le corps produit en vitesse du nouveau mucus. Mais celui-ci est plus épais et cela empire encore les troubles.

Pour prévenir l'enrouement, il faut commencer par ne pas se refroidir. Veillez à ce que votre système immunitaire soit en forme. Vous trouverez des conseils supplémentaires en cliquant ici.

Les causes de l'enrouement

L'enrouement apparaît ainsi: le larynx est composé de cartilages, de muscles et de muqueuses. Lorsque l’un de ces éléments est perturbé, les cordes vocales ne peuvent plus vibrer correctement et la voix s’en trouve donc altérée. Les causes les plus fréquentes des enrouements sont les refroidissements (infection virale) et la sollicitation excessive des cordes vocales. Mais la consommation excessive d’alcool, de cannabis ou de tabac peut aussi altérer la qualité de la voix. Tout comme le faux croup (chez les enfants), une maladie du larynx ou certains médicaments.

Auteures: Katharina Rederer, Dr sc. nat. Julia Burgener et Vanessa Naef
Traduction et rédaction: Marie-Noëlle Hofmann
Contrôle scientifique: Dr phil. nat. Anita Finger Weber
Sources
  • Dr Jörg Bohlender, médecin-chef en phoniatrie et en logopédie clinique à l’Hôpital universitaire de Zurich

  • Lukas Zogg, droguiste ES

  • «Tribune du droguiste»