La camomille, une plante très appréciée

Nous connaissons ce bouton jaune or avec sa corolle d’une blancheur éclatante depuis notre enfance. La camomille a fait ses preuves depuis des générations.

Pratiquement tout le monde connaît l’odeur caractéristique de la camomille. Les personnes qui apprécient de soigner les douleurs avec des remèdes naturels ont certainement eu recours à cette plante. Elle était déjà appréciée à l‘Antiquité. Les Egyptiens mais aussi les peuples nordiques lui consacraient tous leur dieu du soleil car l’apparence de la plante rappelait l’astre lumineux. En Angleterre, la camomille faisait partie des neuf plantes sacrées et était donc portée par les futurs rois durant le couronnement. Peu importe comment la camomille était utilisée dans le monde entier – ses propriétés médicinales ont été reconnues très tôt et les domaines d’application sont restés plus ou moins les mêmes jusqu’à aujourd’hui.

Multitalent de la pharmacie familiale

La camomille peut être utilisée pour un grand nombre de troubles en raison de ses effets anti-inflammatoires, antimicrobiens et antispasmodiques. En usage interne, elle est avant tout utilisée pour les problèmes gastro-intestinaux. Grâce à ses propriétés antispasmodiques, la camomille aide en cas de douleurs gastriques indéfinissables, qui peuvent apparaître par exemple associées à des ballonnements ou de la diarrhée. En outre, elle a une action anti-inflammatoire qui apaise la muqueuse gastrique irritée. Elle soulage particulièrement les personnes stressées: la pression constante, une alimentation déséquilibrée et l’agitation favorisent les maladies gastriques, ulcères compris.

En usage externe, la camomille est principalement utilisée pour des inhalations ou des gargarismes. Inhalée, elle sert à libérer les voies respiratoires des bactéries et à soigner les muqueuses nasales enflammées. C’est une alternative très appréciée aux préparations traditionnelles pour inhalations car les vapeurs de camomille sont moins âcres et toute la famille peut donc y avoir recours. Elle soulage également en cas de maux de gorge, de gencives enflammées mais aussi après des opérations dentaires. Elle freine la multiplication des bactéries, apaise les inflammations et favorise la guérison des blessures.

Au vu du large spectre thérapeutique, on peut estimer qu’il y a aussi beaucoup de formes d’application de la camomille. Et c’est vrai: en tisane, en essences spagyriques, globules homéopathiques, suppositoires, teintures pour les bains de siège ou rinçages mais aussi en shampoing, afin de rendre les cheveux blonds encore plus brillants.

Conseils pour les mamans: la camomille est une aide précieuse pour les petits enfants qui font leurs dents, qui pleurnichent et sont très accrochés à leur maman.

Prudence

Les personnes allergiques connaissent la camomille qui fait partie de la famille des astéracées. Mais beaucoup de gens ignorent une chose: les préparations à base de tisane de camomille ne devraient pas être utilisées pour les yeux. Les petits poils fins de la camomille peuvent irriter encore davantage des yeux sensibles déjà irrités. Il vaut donc mieux l’utiliser en usage interne.

Auteure: Nicole Blatter
Rédaction: Bettina Epper
Traduction: Marie-Noëlle Hofman
Source
  • Tribune du droguiste