Shampoing sec

Un soin qui fait gagner du temps

Laver et sécher les cheveux, ça prend du temps, en particulier quand ils sont longs. Les shampoings secs constituent donc une bonne alternative.

Parfois, le temps presse alors qu’on aimerait bien se laver les cheveux, parce que leurs racines sont un peu grasses et qu’on ne se sent pas au mieux dans sa peau. Recourir à un shampoing sec est alors idéal, parce qu’il parfume délicatement les cheveux et les libère instantanément du sébum et des particules de saleté qui les alourdissent.

Mode d’emploi

Il est cependant important de l’utiliser correctement pour obtenir un bon résultat. Explication de Priscilla Henriques, droguiste dipl. ES: «Il faut respecter une distance d’environ 30 centimètres quand on vaporise le shampoing sec sur la racine des cheveux.» Les fines particules de poudre peuvent ainsi mieux se répartir sur les cheveux. On laisse ensuite le produit poser un moment, entre deux et cinq minutes selon que les cheveux sont très gras ou pas, puis on les brosse bien pour éliminer le produit. «Nous conseillons d’utiliser des brosses en poils de sanglier car elles éliminent bien les particules de poussière et le sébum à la racine des cheveux», précise Priscilla Henriques.

Comme certaines brosses peuvent encore plus irriter les cheveux et les rendre rêches, il est parfois préférable de les coiffer avec les doigts, surtout quand ils sont très bouclés. Donc vaporiser le shampoing sec comme prévu, laisser poser quelques minutes, puis l’enlever avec les doigts ou une serviette humide.

Puissant contre le sébum

Grâce au shampoing sec, bon nombre de ses clientes ont réussi à venir à bout d’une production de sébum excessive et à ne plus avoir des racines grasses. Priscilla Henriques: «Nous avons surtout des échos positifs de la part des adolescentes. Durant la puberté, les hormones déraillent et la production de sébum s’emballe», explique la droguiste. Elle leur conseille de ne se laver les cheveux que deux à trois fois par semaine et d’utiliser un shampoing sec les autres jours. «Car à chaque lavage avec de l’eau chaude ou très chaude, une partie des micronutriments des cheveux sont éliminés et l’usage du sèche-cheveux, ensuite, les abîme encore plus.» En utilisant deux à trois fois par semaine un shampoing sec, on peut donc réguler la production excessive de sébum de manière douce et respectueuse des cheveux.

Par ailleurs, si le shampoing est utilisé correctement, il confère aux cheveux un léger parfum frais. «Il lie les mauvaises odeurs qui sont ensuite éliminées au brossage. Ainsi, après utilisation, on a non seulement une belle chevelure brillante mais aussi de nouveau agréablement parfumée.»

Il existe des shampoings secs pour tous les types de cuirs chevelus et de cheveux, aussi pour les problèmes de démangeaisons ou de pellicules. Des shampoings secs colorés sont également disponibles sur le marché. Enfin, il vaut vraiment la peine de contrôler que les ingrédients sont bien de qualité et doux pour les cheveux.

Avez-vous déjà essayer d'utiliser un shampoig sec?

Veuillez patienter...
Auteure: Denise Muchenberger
Traduction: Claudia Spätig
Rédaction: Marie-Noëlle Hofmann
Contrôle scientifique: Dr phil. nat. Anita Finger Weber
Sources
  • Tribune du droguiste

  • Priscilla Henriques, droguiste ES