Sport en extérieur

Le sport à l'extérieur est-il vraiment plus sain?

Bouger est bon pour la santé. Mais le faire dehors, dans la nature, c’est encore mieux.

Faire du sport dehors, au grand air, c’est sain et c’est bon pour le moral. Tout le monde le sait. Mais faire du sport dehors est-ce plus sain que de pratiquer à l’intérieur? Le Professeur Dr Arno Schmidt-Trucksäss*, médecin du sport à l’Université de Bâle: «La règle veut que sortir, c’est toujours bien.»

Mais que l’on s’entraîne dehors ou dedans n’a pas d’influence sur l’efficacité de l’entraînement. «On peut courir aussi vite sur le tapis de course que dans la forêt et l’on peut pédaler aussi intensivement sur un vélo ergomètre que sur une route de campagne. A condition que la qualité de l’air soit bonne. En fait, la vraie différence, c’est que pratiquer dans un cadre vert a un caractère calmant, décontractant.»

Des muscles forts

Autre avantage de l’entraînement en milieu naturel: les inégalités du terrain. «La musculature est sollicitée autrement que sur un sol bien plat. Quand on court sur un sol irrégulier, la tension musculaire préalable dans les jambes est plus forte car on doit toujours être prêt à réagir à une irrégularité du terrain.» Aujourd’hui, on sait tirer partie de ces connaissances. «Par exemple avec les volleyeurs qui se tordent souvent la cheville en écrasant le pied d’un adversaire quand ils contrent au filet. Les joueurs de volley s’entraînent donc désormais sur des sols irréguliers, pour améliorer la tension préalable de la musculature et réduire les risques de blessure.» Sans compter qu’un sol inégal favorise l’équilibre.

Arno Schmidt-Trucksäss

*Le Professeur Dr Arno Schmidt-Trucksäss est médecin du sport. Il dirige le secteur de la médecine du sport et du mouvement au département du sport, du mouvement et de la santé de l’Université de Bâle.

Moins souvent malade?

On dit souvent que faire du sport à l’extérieur renforce le système immunitaire. Le professeur Schmidt-Trucksäss n’est pas aussi affirmatif: «Qu’il soit pratiqué dedans ou dehors, on pense aujourd’hui que c’est le sport d’endurance qui améliore le système immunitaire.»

Il peut cependant s’imaginer qu’un entraînement à l’extérieur peut avoir des effets similaires à ceux du sauna sur le système immunitaire. «L’irritation du froid, quand on passe de l’air chaud du dedans à l’air froid du dehors, pourrait avoir un effet fortifiant sur le système immunitaire. Mais c’est difficile à prouver scientifiquement.»

Sondage

Faites-vous du sport à l'intérieur ou à l'extérieur?

Veuillez patienter...

Les personnes qui font du sport à l'extérieur sont moins souvent malades peut-être parce qu'elles ont des contacts moins proches que celles qui font du sport en salle. Cela réduit le risque d'entrer en contact avec des germes.

«Tous ces facteurs peuvent expliquer que ceux qui font du sport dehors sont moins souvent malades. Mais cela ne prouve pas que pratiquer dehors renforce effectivement le système immunitaire. D’ailleurs, pratiquer en extérieur n’est pas vraiment sain quand il fait plus de 30 degrés, très froid ou qu’on se trouve sur une route très fréquentée.»

Auteure: Bettina Epper
Traduction: Claudia Spätig
Rédaction: Marie-Noëlle Hofmann
Contrôle scientifique: Dr phil. nat. Anita Finger Weber
Sources
  • Tribune du droguiste

  • Professeur Dr Arno Schmidt-Trucksäss