Bouger pour ne pas rouiller

Faire régulièrement travailler ses muscles permet de maintenir l’organisme en forme et de se sentir mieux dans son corps. Même si l’on nourrit de grandes ambitions sportives, les phases de repos ne devraient pas être trop courtes.

«En comparaison internationale, les Suisses sont en forme et en bonne santé.» Karin Albrecht, formatrice de la star – school for training and recreation et auteure de nombreuses publications, est de cet avis. Garder son corps en forme permet aussi bien de prévenir les mauvaises postures et les méfaits de l’usure que de renforcer son système cardiovasculaire. L’entraînement de la force est fondamentalement adapté à tous indépendamment de l’âge. Seules les personnes qui suivent un traitement médical devraient au préalable effectuer un check-up chez un médecin du sport. C’est particulièrement important si l’on prend des bétabloquants ou des médicaments pour le cœur ou la pression sanguine.

Un peu de jugeote

Quand on entre pour la première fois dans une salle de fitness, on ne sait souvent pas du tout quoi faire. Mais ce n’est pas une bonne idée de se mettre devant n’importe quel appareil d’entraînement et de s’acharner à lever de la fonte. Il faut plutôt demander conseil à un moniteur former pour que l’entraînement soit efficace et qu’on atteigne ses objectifs. Il préparera un programme d‘entraînement individualisé. «Il faut absolument adopter une position correcte pour que l‘entraînement agisse positivement sur le corps», remarque Karin Albrecht. Pour commencer, la spécialiste recommande donc un entraînement basé sur des appareils dont les exercices exigent une bonne tenue du corps. Il sera ensuite possible d’intégrer à l’entraînement des exercices par exemple avec des tractions à câble avec des poids libres.

Limites et risques

L’entraînement de la force présente des risques si les exercices sont mal choisis ou mal exécutés. Par ailleurs, la reprise de l’entraînement après une blessure exige une discussion avec un médecin du sport ou un physiothérapeute.

L’entraînement est certes important mais la régénération joue aussi un rôle essentiel. La longueur des pauses entre chaque entraînement est une question cruciale. Si l’on sollicite trop rapidement le corps, cela peut provoquer une baisse de rendement et augmenter le risque de blessure. Si les pauses sont trop longues, la musculature diminue et l’on recommence pratiquement à zéro. Mais Karin Albrecht ne peut pas donner une réponse universelle. Une seule chose est sûre: «Plus l’intensité de l’entraînement sera élevée, plus la régénération sera importante.» C’est pour cette raison que pour la récupération aussi, il vaut la peine de demander régulièrement conseil.

Du muscle en boîte?

L’alimentation joue aussi un rôle important pour le développement de la musculature. De nombreux sportifs amateurs puisent avec légèreté dans les compléments dans l’espoir de faire grossir plus rapidement leur musculature. Vous découvrirez dans l’article «Du carburant pour les sportifs» quand il vaut la peine de prendre des compléments alimentaires et quand il faut faire preuve de prudence.

Sondage

Utilisez-vous des compléments alimentaires pour améliorer vos performances?

Veuillez patienter...
Auteur et rédaction: Didier Buchmann
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Source
  • Karin Albrecht, experte aux examens de la Fédération suisse des centres fitness et santé et auteure de nombreuses publications