Manger plus léger

Alléger les plats traditionnels

Manger plus léger sans renoncer au plaisir, c'est possible. Quelques conseils pour alléger deux plats traditionnels suisses. Se régaler sans remords, tel est le mot d'ordre.

En hiver, nous mangeons souvent des plats caloriques – au grand désespoir des personnes qui doivent surveiller leur ligne. Que faire alors? Allégez simplement les délicieux plats traditionnels suisses en remplaçant certains ingrédients.

Fondue au fromage

Qui ne connaît pas cette sensation? On s'est régalé en savourant la fondue et on n'a rien laissé au fond du caquelon. Mais voilà que le ventre se met à gargouiller et que l'estomac surchargé fait fuir le sommeil. Mais il est simple d'alléger un peu la fondue.

Et les solutions ne manquent pas pour ce faire! Les personnes qui apprécient le salé peuvent accompagner le pain de différents légumes. En effet, on peut parfaitement plonger des légumes comme les champignons de Paris, les tomates cerises, les brocolis et les choux-fleurs cuits al dente dans le fromage. Les pommes de terre peuvent aussi remplacer le pain: elles n'ont pas forcément moins de calories, mais elles rassasient plus vite. Les gourmands plus audacieux peuvent essayer les tomates en tranches ou pelées, les échalotes. Enfin, les amateurs de sucré peuvent plonger des morceaux d'ananas ou de poire dans le caquelon. Une bonne façon de réduire l'apport en calories et de rendre la fondue plus digeste.

Des macaronis plus aériens

Les macaronis de l'alpage, ou du chalet, sont aussi un plat typiquement helvétique. Pour économiser les calories, le plus simple est de personnaliser la sauce. Au lieu d'une béchamel classique, avec du beurre et de la farine, on peut mitonner une sauce plus légère avec du fromage et de la crème. Et au lieu d'utiliser de la crème entière, on opte pour de la demi-crème ou, mieux encore, du lait. Ces petits changements n'altèrent en rien la saveur du plat. Pour autant qu'on l'assaisonne comme il se doit, avec des épices ou même un peu de bouillon.

A la maison, on peut aussi réduire considérablement la quantité de lard, voire supprimer totalement cet ingrédient et le remplacer par une viande plus digeste, comme le jambon maigre. Poêlé au préalable, il donnera une saveur exquise à ce plat traditionnel. A noter qu'il suffit d'utiliser une poêle anti-adhésive pour ne pas avoir à ajouter de l'huile à la cuisson. Pour terminer, garnir les macaronis de rondelles d'oignons brièvement étuvés.

En revanche, si l'on commande un plat de macaroni au restaurant, mieux vaut veiller à limiter autrement les apports caloriques – une remarque qui vaut pour tous les plats aussi copieux. Par exemple en prenant une grande portion de salade verte en entrée – elle calera bien l'estomac. Ou en se contentant d'une petite portion de macaronis accompagnée d'une belle assiette de légumes ou de fruits – très certainement de la compote de pommes avec ce plat typique.

Pour conclure, voici encore un conseil essentiel: essayez de manger lentement et de savourer chaque bouchée! Vous avez encore faim? Alors buvez un grand verre d'eau et attendez dix minutes avant de vous ruer une nouvelle fois sur le buffet!

Sondage

Veillez-vous à avoir une alimentation équilibrée?

Veuillez patienter...
Auteure: Flavia Kunz
Traduction: Claudia Spätig
Rédaction: Marie-Noëlle Hofmann
Source
  • «d-inside»