Aliments fonctionnels pour bébés

Les parents veulent le meilleur pour leur petit, en alimentation comme pour le reste. Les fabricants d’aliments pour bébés le savent bien et ne cessent d’étoffer leur assortiment de petits pots d’aliments fonctionnels.

Aliments pour nourrissons spécialement conçus contre les rots, produits de qualité biodynamique, petits pots végétariens ou hypoallergéniques, ingrédients fonctionnels – l’offre en matière d’aliments pour nourrissons devient franchement déconcertante. Ces aliments appelés fonctionnels sont enrichis d'ingrédients comme du calcium, du fer, des vitamines ou encore des bactéries bifidus. Ils ne doivent pas seulement nourrir bébé mais aussi contribuer à sa bonne santé – argument qui est loin de faire l’unanimité chez les scientifiques. Un lait de suite disponible en droguerie contient par exemple de «l’huile de poisson avec acides gras oméga 3 à longue chaîne». Rien d’étonnant à ce que les consommateurs soient désorientés: «Bien des parents sont dépassés par cette pléthore de produits», constate Cornelia Caplazi, droguiste et directrice adjointe de la droguerie Vitalis Naturkind à Affoltern am Albis (ZH). Même les laits pour nourrissons sont enrichis de vitamines et de sels minéraux. Mais c’est principalement pour respecter directives législatives, le législateur voulant ainsi s’assurer que ces produits soient aussi proches que possible du lait maternel.

Sondage

Comment nourrissez-vous votre bébé?

Veuillez patienter...

Bouillie ou petits pots?

Qu'est-ce qui est le plus sain? La purée préparée maison ou les petits pots achetés? Par rapport aux purées faites maison, la qualité des petits pots est constante et élevée. Mais la crainte que les bouillies maison présentent un risque pour la santé n’est pas justifiée, explique Peter Kropf de Holle baby food SàRL. «Je ne déconseille pas de les cuisiner soi-même. J’ai d’ailleurs préparé des purées de fruits et de légumes pour nos propres enfants.» Qu’ils soient maison ou industriels, les aliments pour bébés ne posent donc pas problème, pour autant que les mesures de précaution et d’hygiène, ainsi que les directives concernant les préparations destinées à l’alimentation humaine soient respectées. Malgré l'abondance de produits et de possibilités de nourrir bébé, les parents doivent finalement décider eux-mêmes de ce qu'ils veulent servir à leur petit. En cas de doute, votre droguiste vous conseillera volontiers pour choisir de manière adaptée à la situation.

Photo: © ASD
Auteure: Claudia Merki
Rédaction: Didier Buchmann
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Source
  • «Tribune du droguiste»