Rougeurs cutanées: les bons soins

La peau peut facilement rougir. En cause aussi bien des influences environnementales que le stress ou l’intolérance à des produits cosmétiques.

La droguiste Andrea Lüthi connaît la sensation d’une peau qui rougit, démange ou brûle. Spécialement en hiver quand il gèle dehors et qu’elle passe beaucoup de temps dans des locaux chauffés avec de l’air sec. De telles influences météorologiques et des variations de température peuvent provoquer des rougeurs cutanées, tout comme certains médicaments, des allergies ou le stress.

Trouver les causes

Pour choisir le bon traitement, Andrea Lüthi commence toujours par chercher les causes lors d’un entretien. Elle demande quand les rougeurs sont apparues, où elles se situent, si elles réapparaissent et si leur taille augmente ou diminue dans certaines circonstances. «Quand je peux exclure que des médicaments, des produits cosmétiques ou les rayons du soleil sont responsables des rougeurs, j’interroge alors sur la situation personnelle.» Le stress ou des troubles du système immunitaire peuvent avoir des effets sur la peau. «Quand il y a un déséquilibre interne, la peau peut aussi réagir et utilise souvent les rougeurs comme soupape.»

La nature à la rescousse

Pour le traitement externe, la droguiste recommande des lotions ou des crèmes contenant de l‘hamamélis. Cette plante médicinale absorbe la rougeur, a des effets apaisants et soulageants sur la peau et cela, de manière générale, pour toutes les formes possibles d’irritations cutanées. Si la peau démange, l’huile essentielle de lavande peut être efficace, utilisée pure ou diluée dans de l’hydrolat de rose. Les sels de Schüssler nos 3 et 8 peuvent aider à la guérison des rougeurs et les nos 1 et 11 sont appropriés pour stabiliser la peau.

En cas d’agitation interne, de stress ou de faiblesse du système immunitaire, Andrea Lüthi conseille les mélanges spagyriques ou de teinture qui contiennent des éléments fortifiants et renforçants en plus de ceux apaisant la peau. Le recours aux remèdes maison, par exemple, un masque facial au concombre ou au séré, n’est certainement pas néfaste: «Les deux ont des principes rafraîchissants, ce qui peut avoir un effet bienfaisant.» Vous trouverez aussi des masques apaisants pour le visage dans votre droguerie.

Une alimentation équilibrée peut également contribuer à fournir à la peau l’hydratation dont elle a besoin. Alors que le café et l’alcool favorisent plutôt les rougeurs cutanées, les aliments avec des antioxydants comme les légumes ou les fruits frais peuvent avoir des effets positifs sur la guérison. Les noix et les huiles végétales pressées à froid aident à lutter de l’intérieur contre la sécheresse comme le ferait une lotion corporelle.

Auteure: Denise Muchenberger
Rédaction: Bettina Epper
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Source
  • «Tribune du droguiste»