Dentifrices blanchissants

Un peeling pour les dents

Un sourire d’un blanc éclatant – qui n’en voudrait pas? De plus en plus de dentifrices promettent donc un effet blanchissant.

On le connaît pour le visage, les mains rêches et même pour tout le corps: le peeling, qui élimine les cellules cutanées mortes à la surface de la peau. «C’est à peu près aussi comme ça que fonctionnent les dentifrices blanchissants – quasiment comme un peeling pour les dents», explique la droguiste Daniela Gilgen.

Comme du papier de verre

Daniela Gilgen a soigneusement étudié les ingrédients des dentifrices blanchissants. Leur valeur RDA («Relative Dentin Abrasion») est élevée. Cette valeur indique le degré d’abrasivité d’un dentifrice, autrement dit, l’importance de la quantité des particules abrasives contenues dans le produit. «Ces particules granuleuses polissent les dents comme du papier de verre et éliminent ainsi aussi les colorations», précise la droguiste.

Or c’est justement en raison de cet effet abrasif qu’il faut être prudent quand on utilise un dentifrice blanchissant. «Des utilisations trop fréquentes risquent d’abîmer la protection naturelle de nos dents, l’émail, et d’irriter les gencives. Au final, les collets peuvent être douloureusement dénudés», prévient la droguiste. Mieux vaut donc opter pour une brosse à dents à poils souples et ne pas utiliser plus d’une fois par semaine un dentifrice avec un fort degré d’abrasivité. En étudiant l’emballage, on peut facilement trouver la valeur RDA. Ainsi les dentifrices normaux, sans effet blanchissant, affichent un indice RDA d’environ 50 alors qu’il peut atteindre 200 pour les dentifrices «whitening».

Sondage

Combien de fois par jour vous brossez-vous les dents?

Veuillez patienter...

Se brosser les dents correctement

Il est en outre important de manier la brosse verticalement et non horizontalement, ce qui risquerait aussi d’irriter les gencives. L’idéal serait de n’utiliser le dentifrice blanchissant que ponctuellement pour nettoyer les dents colorées par le café, le thé ou le vin rouge. «Quand les dents sont saines, il n’est évidemment pas bon de décaper l’émail dentaire avec un dentifrice trop abrasif. Car l’émail dentaire est une protection naturelle des dents.»

Le mieux est de demander conseil en droguerie, pour trouver un soin complet des dents qui convient à long terme. Les colorations dues au tabac ou aux aliments n’adhèrent alors pas aussi facilement. «Et aller régulièrement chez l’hygiéniste dentaire est aussi recommandé. Il peut éliminer les colorations de manière professionnelle tout en ménageant les dents.»

Auteure: Denise Muchenberger
Traduction: Claudia Spätig
Rédaction: Marie-Noëlle Hofmann
Contrôle scientifique: Dr phil. nat. Anita Finger Weber
Sources
  • Tribune du droguiste

  • Daniela Gilgen, droguiste ES