Prévention naturelle des allergies aux pollens

Voir arriver la saison des pollens avec sérénité est possible. Votre droguerie propose des traitements préventifs issus des médecines naturelles.

– Au secours! Le printemps arrive et avec lui les pollens qui vont voler dans tout le pays. Pas forcément une catastrophe, surtout pour ceux qui auront traité préventivement leur rhume des foins. Certaines méthodes naturelles ont vraiment fait leurs preuves en matière de prévention. Les conseils du droguiste Lukas Zogg:

Les sels de Schüssler

En prévention du rhume des foins, on utilise le trio allergie de sels de Schüssler, comprenant le n° 2 (Calcium phosphoricum), le n° 6 (Kalium sulfuricum) et le n° 10 (Natrium sulfuricum). Les sels peuvent être pris en comprimés ou dissous dans l’eau. Des droguistes répondront volontiers à vos questions.

Spagyrie

Il est possible de prévenir les problèmes respiratoires avec un spray spagyrique. Celui-ci pourra contenir de l’ephédra ou/et de la pétasite. «Ces deux plantes médicinales ont des effets antispasmodiques et dilatent les bronches», explique le droguiste Lukas Zogg.

Substances vitales
  • Le zinc inhibe la distribution d’histamine et aide ainsi à lutter contre les réactions allergiques.

  • «Un gramme de calcium par jour stabilise les mastocytes qui sont importants pour le système immunitaire», précise le droguiste Lukas Zogg. Cela évite l'apparition de l’histamine, la substance qui provoque l‘allergie. On trouve du calcium hautement dosé en droguerie – habituellement sous forme de comprimés, de tablettes à mâcher ou de poudre. Idéalement, commencez un mois avant la période de floraison.

  • La vitamine C peut réduire la distribution de l’histamine qui provoque l‘allergie. Le droguiste Lukas Zogg conseille de prendre quelque 500 milligrammes de vitamine C par jour. L’idéal est d’utiliser de la vitamine C en comprimé car «il faudrait par exemple manger un kilo d’oranges par jour pour atteindre cette quantité de vitamine C par l’alimentation», explique le droguiste.

Nigelle

En cas de rhume des foins, le système immunitaire réagit à des substances qui sont inoffensives: les pollens. «Les capsules de nigelle apprennent aux défenses corporelles à ne pas réagir de manière excessive. En outre, elles dilatent les bronches», explique le droguiste Lukas Zogg. Ce remède a en particulier fait ses preuves en prévention. L’idéal est de prendre les capsules de nigelle quelque deux mois avant la saison du rhume des foins.

Thérapie Spenglersan

La thérapie Spenglersan soutient le système immunitaire. Le traitement consiste à faire deux vaporisations de Spenglersan dans chaque narine tous les deux jours, à commencer deux semaines avant le vol des pollens.

Conseil: dès le début de la saison, vous pouvez passer à deux vaporisations cinq fois par jour. Important: il ne faut pas interrompre le traitement pendant les jours sans pollen. Les spécialistes recommandent une demi-dose pour les enfants de moins de douze ans.

De nombreuses personnes agissent quand les troubles sont déjà là. La droguerie propose aussi des remèdes pour traiter le rhume des foins.

Sondage

Comment traitez-vous votre rhume des foins?

Veuillez patienter...
Auteure: Vanessa Naef
Traduction et rédaction: Marie-Noëlle Hofmann