Comment réagir en cas de diarrhée

Si un enfant ou un nourrisson souffre de diarrhée, il peut se déshydrater très rapidement. Il est donc essentiel de bien le faire boire.

Si votre enfant a la diarrhée, inutile de vous précipiter sur la boîte de comprimés. En éliminant les toxines, l’organisme se «nettoie» lui-même. S’il ne s’agit que d’une ou deux selles molles par jour, les intestins se rétablissent généralement rapidement. Vous pouvez alors exclure tout dysfonctionnement intestinal sérieux. Mais si la diarrhée est violente et persistante, n’attendez pas pour consulter le pédiatre. Il est également recommandé de consulter le pédiatre si l’enfant vomit tout ce qu’il boit, souffre de crampes ou de coliques, présente une fièvre élevée ou si ses selles contiennent du sang.

Risque de déshydratation

En cas de diarrhée, le principal danger pour un enfant réside dans les pertes hydriques. En raison du mauvais équilibre du rapport entre surface corporelle et poids, les nourrissons et les petits enfants ont un plus grand risque de se déshydrater. Bouche sèche, urine foncée, épuisement, apathie, vertiges ou cernes sous les yeux annoncent une déshydratation. Faites boire à votre enfant de la tisane de fenouil ou de camomille. Cela permet de pallier la perte hydrique et de calmer l'appareil digestif. Le déficit en sels minéraux peut être compensé par une pincée de sel et un peu de sucre.

Pour les bébés en particulier, il vaut la peine de recourir à une solution réhydratante prête à l'emploi que vous trouverez dans votre droguerie.

Régime

Il faut éviter le lait et les produits laitiers parce qu'ils peuvent aggraver la diarrhée. Seule exception: le lait maternel. Les bébés qui sont allaités doivent continuer à l'être. Eventuellement même plus souvent.

Attention par ailleurs à ne pas mettre l’intestin de votre enfant à rude épreuve en lui donnant par exemple des légumes crus (qui provoquent des ballonnements). Proposez à votre petit patient des pommes râpées (sans les peler), des bananes, de la crème d’avoine, de riz ou une bouillie de carottes. En cas de diarrhée accompagnée de maux de ventre, une bouillotte ou une compresse bien chaude seront les bienvenues. L'homéopathie peut aussi favoriser la guérison en cas de troubles digestifs. N'hésitez pas à demander conseil à votre droguiste.

Sondage

Comment réagissez-vous quand votre enfant est malade ou légèrement blessé?

Veuillez patienter...
Photo: © ASD
Auteurs: Claudia Merki, Didier Buchmann
Rédaction: Didier Buchmann
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Sources
  • «Tribune du droguiste»

  • Dr med. Heike Kovács: «Sanfte Behandlung von Kinderkrankheiten», Urania Verlag, 2007

  • Gisela Sommer «Kinderkrankheiten», Gondrom Verlag, 2005

  • www.medical-tribune.de