Les alternatives au sucre

Petit aperçu des édulcorants

Le sucre n'est pas incontournable: la stévia, les jus de fruits concentrés, le sirop d'érable ou le miel permettent également d'adoucir les aliments – voici quelques alternatives.

L’abus de sucre est mauvais pour la santé, abîme les dents et peut faire grossir. Il existe des alternatives. Voici quelques exemples d'alternatives naturelles:

Attention: même les édulcorants naturels ne doivent pas être consommés en trop grande quantité. Concentré de pomme ou de poire, sirop d'érable ou sucre brut n'en demeurent pas moins «de production industrielle» et ont des incidences sur le métabolisme, les dents et l'apport en éléments vitaux.

On trouve aussi des édulcorants artificiels comme l’aspartame, la saccharine ou le cyclamate qui sont des composés synthétiques ou naturels avec un goût très doux. Ils ne contiennent pratiquement pas de calories et ménagent les dents. Ils ont cependant généralement un goût fort et peuvent être laxatifs s’ils sont consommés en grande quantité. En outre, les édulcorants artificiels sont très controversés quant à leurs effets. Plus de 90 symptômes sont ainsi mis en lien avec l'aspartame, notamment, que l'on retrouve dans pas moins de 5000 produits alimentaires.

Auteure: Bettina Epper
Traduction et rédaction: Marie-Noëlle Hofmann
Contrôle scientifique: Dr phil. nat. Anita Finger Weber
Sources
  • «Tribune du droguiste»

  • Société suisse de nutrition

  • Société autrichienne de nutrition

  • Centrale des consommateurs allemands

  • www.pharmawiki.ch

  • Hans Konrad Biesalski, Peter Grimm, Susanne Nowitzki-Grimm, «Atlas de poche de nutrition», Georg Thieme Verlag, 2017