Les sources de fer

L’organisme trouve le fer nécessaire à son fonctionnement dans une alimentation équilibrée. La viande et le poisson mais surtout les huîtres sont de très bonnes sources de fer.

Une alimentation saine et équilibrée fournit normalement des quantités suffisantes de fer à l'organisme. En d'autres termes, la dose quotidienne de fer absorbée à travers la nourriture permet de compenser les pertes de fer (via l'urine, la transpiration, les cellules mortes). Voici les apports quotidiens en fer recommandés par la Société suisse de nutrition (SSN):

  • Hommes: 10 mg/jour

  • Garçons et adolescents: 12 mg/jour

  • Filles et femmes: 15 mg/jour

  • Femmes qui allaitent: 20 mg/jour

  • Femmes enceintes:30 mg/jour

Test sur le fer

Vos réserves en fer sont-elles pleines? Faites le test!

Un choix ciblé d'aliments permet de couvrir les besoins en fer de façon naturelle. Parmi les aliments à haute teneur en fer, on trouve la viande et le poisson, les légumineuses, les produits à base de soja, les noix, les graines et les céréales. La bonne assimilation du fer dépend de sa forme chimique. La viande, le poisson et la volaille contiennent une part élevée de fer facilement assimilable par l’organisme ou fer héminique. Les végétaux contiennent plus de fer difficile à assimiler ou fer non héminique. L’être humain met mieux à profit le fer d’origine végétale s’il l’ingère avec de la vitamine C ou de la viande.

Teneur en fer - en mg/100 g

  • Huîtres: 13

  • Farine de soja, millet: 9

  • Foie (veau, boeuf): 7-8

  • Lentilles : 7

  • Haricots blancs: 6

  • Flocons d'avoine, seigle: 5

  • Riz complet, fruits secs (figues, abricots), farine de blé: 3 - 4

  • Viande (veau, bœuf, porc, poulet), œufs, pâtes aux œufs,

    pain de froment complet, carottes, courgettes, fruits secs (dattes, pruneaux): 2

Auteur et rédaction: Marie-Noëlle Hofmann
Sources
  • «Tribune du droguiste»

  • Dr Lothar Burgerstein: «Burgersteins Handbuch Nährstoffe», Haug Verlag, 2007