Vin chaud: riche en alcool

Le froid est glacial, le marché de Noël brille de mille feux, l’ambiance des fêtes s’installe. Moment idéal pour avaler un verre de vin chaud ou de punch. Mais attention: ces boissons chaudes, riches en sucre et en alcool, sont très enivrantes.

Le vin chaud contient quantité de bonnes choses: de la cardamome, des clous de girofle, du piment, de la badiane, de la cannelle, de la coriandre et de l’anis. Ces épices de Noël sont saines et favorisent notamment la digestion. Quant au sucre, il rend la boisson agréablement douce. Et puis, il y a le vin rouge.

Le tout donne une association qui fleure bon. Mais c’est justement ce mélange délicat qui rend le vin chaud si perfide: en raison des épices aromatiques et du sucre, ajouté généreusement, nombreux sont ceux qui sous-estiment la teneur en alcool de ce breuvage. Et comme les températures sont glaciales dehors, on a généralement tendance à avaler les boissons chaudes plus vite que les froides. Conséquence: l’alcool agit beaucoup plus vite. Sans oublier qu’on ne sait jamais exactement combien d’alcool il y a dans un vin chaud. Il ne sert d’ailleurs à rien d’avaler un plat copieux pour accompagner cette boisson. Un bon repas ralentit certes l’arrivée de l’alcool dans le sang mais ne la prévient pas.

Boire ou conduire…

Les personnes qui rentrent à pied du marché de Noël peuvent sans autre savourer un verre de vin chaud. Mais les automobilistes, eux, ont intérêt à faire preuve de prudence. Car l’alcool dans le sang réduit la capacité de conduire, comme le souligne le Bureau de prévention des accidents (bpa). A partir d’une alcoolémie de 0,5 pour mille, le risque d’accident augmente incontestablement et à 0,8 pour mille, il est en moyenne déjà multiplié par quatre. Les accidents dus à l’alcool sont en outre à peu près deux fois plus graves que les autres. Ils causent environ un septième des blessures graves ou mortelles sur la route et se produisent en majorité de nuit, et notamment le week-end, sous la forme de pertes de maîtrise. Près d’un quart des retraits de permis sont imputables à la conduite en état d’ivresse. Voici donc trois conseils du bpa qu’il faudrait absolument suivre:

  • Ne buvez pas d’alcool avant de prendre le volant.

  • Si vous voulez consommer de l’alcool, prenez les transports publics ou le taxi pour rentrer chez vous. Vous pouvez aussi désigner une personne qui renoncera à l’alcool et reconduira les autres à la maison.

  • Ne combinez pas alcool et médicaments et surtout pas alcool et drogues.

Une chaleur trompeuse

Le vin chaud n’est pas seulement apprécié sur les marchés de Noël, les skieurs le boivent aussi avec plaisir pour réchauffer leurs muscles engourdis. Mais l’agréable sensation de chaleur que procure ce breuvage est trompeuse. En effet, le corps se refroidit encore plus vite sous l’effet de l’alcool. Car ce dernier provoque une dilatation des vaisseaux sanguins, ce qui augmente l’afflux de sang dans la peau, d’où l’impression d’avoir plus chaud. Mais en fait, ce phénomène provoque une déperdition de chaleur. Normalement, les vaisseaux sanguins se resserrent quand il fait froid. Autrement dit, les membres exposés et les extrémités, comme les mains et les pieds, refroidissent mais le tronc, et en particulier les organes importants comme le cœur, restent assez chauds. L’alcool est particulièrement déconseillé pendant le sport car les efforts physiques, comme ceux fournis à ski, accentuent encore la dilatation des vaisseaux sanguins. Quant à l’air froid, il ne fait qu’augmenter la déperdition de chaleur. Les personnes, qui enlèvent écharpe et bonnet sous l’effet trompeur de chaleur provoqué par l’alcool, s’exposent donc à des risques d’hypothermie et de refroidissements.

Enfin, l’alcool perturbe l’équilibre et influence négativement la vitesse de réaction. Alors, si vous avez froid pendant les sports d’hiver, réchauffez-vous avec des aliments riches en hydrates de carbone et une bonne boisson chaude. Sans alcool, évidemment.

Auteure et rédaction: Bettina Epper
Traduction: Claudia Spätig
Sources
  • Addiction suisse

  • Bureau de prévention des accidents

  • gluehwein.ch