Bien manger pour bien récupérer

Il n’est pas toujours nécessaire de prendre des aliments très énergétiques pour remettre son corps sur les rails après une compétition. Souvent, une tranche de pain complet suffit.

Peu importe que l’on soit sportif d’endurance ou de force – la règle vaut pour les deux: le corps ne peut se préparer à de nouvelles performances que s’il se régénère et refait le plein. C’est pourquoi la nutritionniste diplômée ES Ursula Zehnder estime que: «L’après-compétition est aussi l’avant-compétition.» Elle recommande aux sportifs de consommer des glucides et des protéines de bonne qualité le plus rapidement possible après la fin de la compétition. «Pour cela, nul besoin d’un régime spécial. Une tranche de pain complet avec de la viande des Grisons ou du fromage font très bien l’affaire.»

Ne rien tenter de nouveau

Il est primordial de se nourrir convenablement avant, pendant et après la compétition. Car les exploits ne sont possibles qu’avec une alimentation adaptée et des compléments alimentaires utilisés selon les besoins individuels. Un autre point est décisif, selon Ursula Zehnder: «Ne rien essayer de neuf les jours et les heures avant une compétition car on ne sait jamais comment le corps réagit à une modification des conditions en cas de gros efforts.»

Auteure: Anania Hostettler
Rédaction: Didier Buchmann
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann