Causes des maux de tête

Ne pas boire suffisamment favorise l'apparition des maux de tête. Avaler un demi-litre de plus que d'habitude en période de canicule peut prévenir les crises de céphalée.

Les maux de tête sont souvent provoqués par un manque d'hydratation. En effet, un apport insuffisant d'eau à l'organisme peut avoir une influence sur la conductibilité nerveuse et le fonctionnement du cerveau. On peut très simplement vérifier si les maux de tête sont provoqués par un manque d'hydratation: il suffit de boire 0,5 à 1 litre d'eau du robinet dès que les douleurs se manifestent. Si elles disparaissent peu après, c'est qu'il s'agissait bien d'un problème d'hydratation. Pour prévenir ce genre de maux de tête, les adultes devraient boire environ deux litres d'eau par jour. Adapter la quantité en conséquence en cas de forte chaleur ou d'activité physique intense.

Causes diverses

Il existe beaucoup de facteurs, non somatiques, qui peuvent déclencher des maux de tête. Outre les excès de produits dits de plaisir, comme l'alcool et la nicotine, la consommation de certains produits comme le vin, le thé noir ou le glutamate peut aussi favoriser les céphalées.

Sans oublier l'abus de café. En revanche, si l'on s'en tient à un expresso, la caféine aura un effet analgésique. Les autres facteurs déclenchants sont, par exemple:

  • les différences de pression atmosphérique, surtout en haute montagne (fœhn),

  • les troubles du sommeil, le bruxisme,

  • des tensions musculaires dans le dos et dans la nuque,

  • une exposition prolongée à d'importantes nuisances sonores au travail, à la maison ou durant les loisirs,

  • une exposition à des produits chimiques, comme la peinture laquée, les dissolvants ou les gaz d'échappement.

Sondage

Quelle est l'origine de vos maux de tête?

Veuillez patienter...
Auteure: Katharina Rederer
Rédaction: Didier Buchmann
Traduction: Claudia Spätig
Source
  • «Tribune du droguiste»