Prévenir les céphalées de tension

La méthode la plus efficace contre les céphalées de tension… c'est d’éviter leur apparition! Différentes techniques permettent de prévenir ces pénibles maux de tête.

Les longues journées passées au bureau et le stress qui en découle ont hissé les céphalées de tension au rang de maladie de civilisation. Néanmoins, ce n'est qu'en cas de douleurs aiguës qu'il est conseillé de recourir aux analgésiques. Mieux vaut traiter le mal à la racine. Si on les utilisent dès que les douleurs se manifestent, certaines thérapies, comme le yoga, le training autogène ou la thérapie craniosacrale permettent souvent de prévenir les crises lorsque les maux de tête sont dus à des tensions. Ces méthodes sont particulièrement efficaces en cas de troubles liés au stress. Exécuter régulièrement des exercices ciblés permet généralement d'atténuer sensiblement les céphalées de tension. Les mesures suivantes permettent en outre de vivre sans douleurs, au travail, à la maison et durant les loisirs.

Au travail

Veillez à changer souvent de position, par exemple en vous levant systématiquement pour téléphoner. Accordez-vous des pauses de détente et étirez-vous bien. Réglez correctement la hauteur de votre bureau et de votre chaise, de sorte que vous puissiez être assis le dos bien droit face à l'ordinateur. Vous trouverez des informations complémentaires dans notre animation consacrée à l'ergonomie au travail.

A la maison et durant les loisirs

Les céphalées de tension sont souvent liées à des contractions de la musculature de la nuque. Une compresse chaude peut aider à décontracter les muscles. Pour ce faire, plongez simplement une serviette dans de l'eau chaude (env. 40 °C), essorez-la et posez-la quelques minutes sur votre nuque. Alternative efficace: les patches chauds et les gels chauffants disponibles en droguerie. Pour soulager les vertèbres cervicales pendant la nuit, il est recommandé d'acheter un bon matelas et un coussin pour la nuque, également disponible en droguerie.

Outre les méthodes comme le massage classique, la physiothérapie ou la relaxation musculaire selon Jacobson, le sport d'endurance peut également être efficace pour prévenir les céphalées de tension. Il suffit de faire trois à quatre fois par semaine des séances de 20 à 30 minutes de jogging, de natation ou de vélo pour ressentir les bienfaits de l'exercice physique.

Sondage

Quelle est l'origine de vos maux de tête?

Veuillez patienter...
Photo: © PhotoAlto
Auteur et rédaction: Didier Buchmann
Traduction: Claudia Spätig
Source
  • «Tribune du droguiste»