Un expresso contre les maux de tête

La vie n'est plus vraiment la même quand l'orage gronde dans la tête. Une pause et une tasse de café peuvent faire toute la différence.

Le café n'augmente pas seulement les performances du cerveau, il agit également sur le corps. La caféine stimule tout le métabolisme, dilate les vaisseaux sanguins, accélère la fréquence cardiaque et améliore la vascularisation de tous les organes. On sait depuis longtemps que cet effet stimulant calme momentanément les maux de tête – d'ailleurs, le Coca-Cola était initialement utilisé pour traiter les céphalées.

Expresso comme antidouleur

Des scientifiques viennent de découvrir pourquoi un double expresso aide à combattre le mal de crâne. Les chercheurs ont pu démontrer que la caféine bloque la formation d'une enzyme responsable de la libération des prostaglandines. Les prostaglandines sont des substances similaires aux hormones, qui participent notamment à la transmission de la douleur et jouent donc un rôle important dans la perception des maux de tête comme la migraine ou les céphalées de tension. Les recherches ont cependant aussi prouvé que la caféine n'a qu'un effet inhibiteur restreint sur la formation des prostaglandines. En revanche, combinée à l'acide acétylsalicylique ou au paracétamol, elle quadruple l'effet des ces deux analgésiques.

Préparations controversées

Les experts ne sont pas unanimes quant au bien-fondé de telles combinaisons. Selon certaines recherches, les propriétés stimulantes de la caféine auraient un effet secondaire plutôt indésirable: une prolongation de la prise des médicaments. Et donc un risque accru de développer des maux de tête chroniques dus aux analgésiques. D'autres spécialistes trouvent ces craintes exagérées. Ils soulignent que la combinaison acide acétylsalicylique, paracétamol et caféine est au contraire particulièrement efficace, la caféine agissant comme un accélérateur. Notamment parce qu'elle active le passage de l'acide acétylsalicylique de l'intestin dans le sang. Les deux substances se complètent donc pour agir plus rapidement.

Sondage

Que faites-vous si vous avez mal à la tête?

Veuillez patienter...
Auteure: Christa Friedli Müller
Rédaction: Didier Buchmann
Traduction: Claudia Spätig
Source
  • «Tribune du droguiste»