Des masques faciaux maison

Véritable moment de bien-être et peau douce à la clé – Offrez à votre visage un soin inédit sous la forme d'un masque maison.

Un masque facial fait maison au séré, avec de l’argile médicinale, de la camomille et de l’huile de noyau d’abricot procurera en peu de temps une élasticité nouvelle à votre visage.

Ingrédients

Les ingrédients de ce masque facial fait maison sont totalement naturels et bien tolérés. Le masque se prépare en un tour de main à la maison avec les ingrédients suivants:

  • 200 g de séré (sorti du réfrigérateur)

  • 3 cuillères à soupe d’argile médicinale (en poudre)

  • 2 cuillères à soupe de tisane de camomille (froide)

  • 2 cuillères à soupe d’huile de noyau d’abricot

  • 5 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé

Séré

Le séré est la base idéale pour les masques stimulants. Il rend la peau plus ferme, fraîche et lisse.

Argile médicinale

L’argile médicinale est constituée de glaise ou de roches pulvérisées et se mélange à du liquide pour former une espèce de bouillie. Elle absorbe les excès de sébum, ouvre les pores et élimine les peaux mortes. L'argile médicinale fournit aussi d’importants sels minéraux et oligo-éléments à la peau.

Tisane de camomille

La tisane de camomille a un effet calmant et anti-inflammatoire pour la peau.

Huile de noyau d'abricot

L’huile de noyau d’abricot convient à tous les types de peaux. Contenant beaucoup d’acides gras polyinsaturés et de nombreuses substances associées, elle améliore l’élasticité de la peau et prévient les sensations de tiraillement.

Huile d'arbre à thé

L’huile de l’arbre à thé a une action désinfectante et stimule le processus de guérison. On peut aussi l’utiliser pour nettoyer les peaux impures.

Préparation

Un masque parfait pas à pas – voici comment faire!

Effet

Avant l'application d'un masque, vous devez nettoyer soigneusement votre visage, afin que les différents ingrédients puissent pleinement agir.

Photo: © ASD
Auteure: Nadja Mühlemann
Rédaction: Didier Buchmann
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Source
  • «Tribune du droguiste»