Rester en forme grâce au jogging

Certains hésitent à se lancer dans le jogging, estimant qu'il malmène les articulations. Markus Ryffel, spécialiste, explique les précautions à prendre et les effets du jogging sur la santé.

Marcher est la manière la plus naturelle pour l’homme de se déplacer sur de longues distances. Mais dans notre style de vie moderne, la marche a de moins en moins de place et on ne bouge souvent plus assez. Avec comme conséquence l’augmentation des maladies de civilisation comme le surpoids, les problèmes cardiovasculaires, le diabète et des douleurs de l’appareil locomoteur. La pratique d’un sport permet de prévenir de telles douleurs.

Réactions physiques

Un entraînement régulier de l’endurance a des effets positifs sur notre organisme. «Il permet d’avoir 40 ans pendant 20 ans.» Markus Ryffel, spécialiste de course à pied, répète dans ce contexte l’effet positif du jogging sur le stress. Grâce à la course, le corps produit en effet moins d’hormones du stress, ce qui a aussi des effets positifs sur la santé du système cardiovasculaire.

La course à pied permet en outre de renforcer le système immunitaire, d’abaisser le pouls au repos et d’optimiser la combustion des graisses. Markus Ryffel est en outre convaincu que la course à pied agit aussi positivement sur notre psychisme: «Les athlètes sont beaucoup plus rarement dépressifs car l’entraînement de l’endurance agit positivement sur l’humeur.»

Markus Ryffel

Markus Ryffel a remporté la médaille d'argent du 5000 m lors des Jeux olympiques de 1984. Il a en outre gagné deux titres, deux médailles d'argent et une de bronze lors de différents championnats d'Europe d'athlétisme en salle et en plein air. Il exploite sa propre société.

Et les articulations?

«De nombreuses études scientifiques concluent que bouger, notamment en faisant du jogging ou du walking, a une incidence sur le métabolisme. Le mouvement permet une meilleure irrigation des tissus et stimule le fonctionnement de la musculature autour des articulations», explique Markus Ryffel.

Malgré tous les avantages que présente la course à pied, certains, dont les profanes, se posent la question des effets sur les articulations. Car les pieds et les jambes sont soumis à de fortes charges surtout en courant sur des surfaces dures. Les principales mesures pour prévenir les douleurs sont le choix des bonnes chaussures de course, l’apprentissage d’une technique de course ménageant les articulations, ainsi qu’une gymnastique régulière pour augmenter la force.

Auteur et rédaction: Didier Buchmann
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Sources