Aphrodisiaques naturels

L’ennui peut parfois s’installer sous la couette. Pas de panique: les drogueries, spécialisées dans les plantes médicinales, proposent des remèdes simples pour raviver le désir.

Les aphrodisiaques doivent leur nom à Aphrodite, la déesse grecque de l’amour et de la beauté. Il s’agit de médicaments qui stimulent la libido et améliorent les performances sexuelles. «Outre les substances naturelles, issues notamment des feuilles de ginkgo, de la noix de muscade, de l’écorce de yohimbe, et la cantharide officinale, de la noix vomique ou encore du palmier nain, il existe désormais aussi des préparations à base de produits de synthèse et soumises à ordonnance qui ravivent le désir», explique Hanspeter Michel, droguiste dipl. ES.

Palmier nain

Une nouvelle étude réalisée en Suisse a démontré qu’un certain extrait du palmier nain est efficace en cas d’hyperplasie bénigne de la prostate (diminution des troubles de l’ordre de 50 %) et des dysfonctions sexuelles qui en résultent (amélioration d’environ 40 %). Les hommes qui ont participé à l’étude ont ressenti une amélioration après seulement huit semaines de traitement. Leur qualité de vie a ainsi été considérablement améliorée.

Plus de piment dans votre vie sexuelle

Voulez-vous redécouvrir la sexualité? Notre test montre si vous êtes prêt.

Photo: © pixabay.com

La nature a tout ce qu’il faut

Outre les plantes susmentionnées, il existe encore quantité de plantes sans effets secondaires, comme le damiana ou la vanille, qui devraient stimuler la libido, explique le droguiste Hanspeter Michel, spécialiste des herbes médicinales. En général, les aphrodisiaques d’origine végétale augmentent la vascularisation des parties génitales, ce qui a un effet positif sur les érections et la sensibilité des muqueuses. Certaines substances aromatiques ou pimentées peuvent en outre stimuler la sensation du plaisir en agissant sur le plan psychique ou même avoir des effets excitants.

Comme mesures d’accompagnement, Monsieur et Madame peuvent pratiquer l’entraînement du plancher pelvien ou, si les problèmes sexuels perdurent, consulter un thérapeute. Enfin, ne vous laissez surtout pas impressionner par les statistiques concernant la fréquence moyenne des relations sexuelles. Sachez seulement que faire l’amour est très sain. Laissez-vous aussi guider par votre fantaisie: cuisinez un menu aphrodisiaque pour votre chéri.

Sondage

Croyez-vous aux effets des aphrodisiaques?

Veuillez patienter...
Photo: © knipseline / pixelio.de
Auteure: Ann Kugler
Rédaction: Katharina Rederer
Traduction: Claudia Spätig
Sources
  • «Tribune du droguiste»

  • Etude: Suter A., Saller R., Riedl E., Heinrich M.: Improving BPH symptoms and sexual dysfunctions with a saw palmetto preparation, accepted by Phytotherapy Research, 13.3.2012.