Tampons – conseils d'utilisation

Les tampons sont confortables et pratiques. Mais ils ont quelques dangers. Les conseils de la droguerie.

Les tampons absorbent le sang éliminé lors des règles directement dans le vagin. Les femmes peuvent ainsi pratiquer du sport ou nager sans problème. Mais si l'on applique mal le tampon, on risque une infection. La droguiste Gabriela Schlumpf nous donne 10 conseils concernant l'utilisation des tampons.

1. Tampons sans substances nocives
Les tampons synthétiques peuvent contenir des traces de substances nocives. Comme les muqueuses sont très réceptives, la droguiste recommande de privilégier des produits en fibres naturelles, comme par exemple le coton bio.

2. Choisir la bonne taille
Adaptez la taille des tampons à l’intensité des saignements. Des tampons trop gros vont absorber l’humidité naturelle de l’intérieur du vagin. Cela risque d'abîmer la muqueuse vaginale qui protège des bactéries et d'ainsi favoriser les infections.

3. Se laver les mains
Les mains sont un paradis pour les agents pathogènes. Lavez-les soigneusement avant d’appliquer le tampon. Cela réduit le risque de souffrir d’une infection.

4. La meilleure position d’introduction
Pour introduire le tampon, posez un pied sur une chaise ou sur les toilettes. Lors des premiers essais avec un tampon, une jeune fille peut éventuellement demander l’aide d’une personne de confiance expérimentée.

5. Prévenir les douleurs
Si l’introduction d’un tampon est douloureuse, c’est souvent que les muqueuses sont trop sèches. Si c’est le cas, on peut prendre des capsules d’oméga 3, d’huile de lin ou de grenade, par exemple, ou appliquer de la crème hydratante sur les muqueuses. Il existe en outre des tampons avec ou sans applicateur. Vous découvrirez vous-même quel produit vous convient le mieux.

6. Après la piscine
Vous devriez changer de tampon après avoir nagé dans une eau chlorée, cela pour prévenir les irritations cutanées.

7. Porter des tampons uniquement pendant les règles
Un tampon absorbe énormément. Cela peut dessécher et irriter le vagin. Ne portez donc des tampons que pendant les règles.

8. Eviter un climat humide
Portez des sous-vêtements respirants. Les fibres synthétiques favorisent souvent un climat humide et chaud dans lequel les bactéries se sentent bien.

9. Des tampons aux bactéries d'acides lactiques
Les femmes qui ont tendance aux infections vaginales peuvent avoir recours aux bactéries d'acide lactique pour maintenir la flore vaginale en bonne forme. Les drogueries proposent des tampons qui contiennent ces bactéries utiles.

10. Enlever les tampons lors des relations sexuelles.
Vous pouvez laisser le tampon pour aller aux toilettes. Mais pas quand vous avez des relations sexuelles. La pénétration pourrait causer des blessures. Si vous souhaitez avoir des rapports sexuels pendant les règles, vous pouvez utiliser des soft-tampons. Mais attention: ce n'est pas un moyen de contraception.

Alternatives aux tampons

La coupelle menstruelle est une alternative réutilisable aux tampons et aux serviettes hygiéniques. Elle se place dans le vagin.

Auteure: Vanessa Naef
Traduction et rédaction: Marie-Noëlle Hofmann
Contrôle scientifique: Dr phil. nat. Anita Finger Weber
Source
  • Gabriela Schlumpf, droguiste