L’équilibre chimique du corps

L'équilibre acido-basique permet à tous les processus organiques de fonctionner en harmonie. Si cet équilibre est rompu, des maladies risquent d'apparaître.

Pour comprendre le phénomène et les conséquences d’un équilibre acido-basique, un petit cours de biologie et de chimie s’impose. Guido P. Jutz, Dr sc. nat. EPF, et le Dr med. Jean-Jacques Weidmann parlent de manière percutante et imagée de l’équilibre acido-basique dans leur brochure d’information en allemand «Unser Säure-Basen-Haushalt – Das Zünglein an der Waage zwischen Wohlbefinden und Kranksein» (Notre équilibre acido-basique - Faire pencher la balance entre bien-être et maladie).

La plus petite unité du corps humain est la cellule. Les différents types de cellules ont des tâches diverses. Certaines constituent les os, d’autres la peau, alors que d’autres participent à la structure du foie, etc. Chaque cellule est constituée d’eau et de nombreuses substances chimiques de différentes origines et avec des tâches précises. On appelle ce liquide cellulaire le cytoplasme. Toutes les cellules baignent dans un liquide appelé liquide interstitiel. Ce liquide veille à ce que l’échange de matière entre cellules se fasse correctement.

Les sels minéraux du cytoplasme et leur rôle

Sodium (Na) et potassium (K)

Les deux sels minéraux régulent ensemble l’équilibre hydrique dans le corps, plus précisément dans les cellules et le tissu cellulaire. Ils doivent être liés pour fonctionner correctement. Le corps d’un adulte contient environ 100 g de sodium et environ 150 g de potassium.

Chlore (CI)

Le chlore est nécessaire à la formation du suc gastrique.

Magnésium (Mg)

Le magnésium active les enzymes. Il est en outre un constituant des os et freine l’irritabilité neuromusculaire.

Calcium (Ca)

Avec le phosphate, le calcium est une substance qui consolide les os et les dents. Il est en outre un composant des enzymes et un régulateur de l’équilibre acido-basique.

Azote (N)

L'azote agit comme un des composants des protéines.

Soufre (S)

Le soufre est entre autres un des constituants des protéines, de l’insuline et des vitamines.

Test sur l'équilibre acido-basique

Votre équilibre acido-basique est-il en ordre ou avez-vous tendance à l'acidose? Faites le test.

Acides et bases: un échange intense

Le métabolisme dans son ensemble, à savoir la dégradation, la constitution et la transformation des substances fournies comme les aliments, les médicaments, etc. se fait dans les cellules. Si les cellules travaillent bien, les déchets métaboliques sont éliminés des cellules et transportés par les poumons, la peau, les reins, l’intestin et le foie. Il faut un certain pH pour que les cellules, ou plutôt les petits travailleurs dans les cellules, à savoir les enzymes, puissent travailler correctement. Le taux de pH permet de déterminer le caractère acide ou basique d’une solution aqueuse.

Certains enzymes ont besoin d'un environnement acide et d'autres d'un environnement basique. Si le pH ne correspond pas à l'environnement, des perturbations organiques vont apparaître pouvant entraîner différentes maladies. Une alimentation basique et une activité physique régulière permettent de lutter contre une hyperacidité.

En résumé, le rapport entre bases et acides est primordial pour toutes les fonctions de notre corps. Car bases et acides se régulent les uns par rapport aux autres et se neutralisent. C'est pour cela qu'on parle d'équilibre acido-basique.

Sondage

Savez-vous où en est votre équilibre acido-basique?

Veuillez patienter...
Auteures: Flavia Kunz et Katharina Rederer
Rédaction: Nadja Mühlemann et Katharina Rederer
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Sources
  • «Tribune du droguiste»

  • «d-inside»

  • Dr sc. nat. EPF Guido P. Jutz, Dr med. Jean-Jacques Weidmann: «Unser Säure-Basen-Haushalt - Das Zünglein an der Waage zwischen Wohlbefinden und Kranksein.»