Un journal pour cerner les maux de tête

Tenir un journal de la douleur peut aider les personnes qui souffrent de maux de tête à déterminer plus rapidement l'origine de leurs troubles.

Tenir un journal de la douleur n'est pas seulement conseillé aux personnes migraineuses mais bien à tous ceux qui souffrent de maux de tête récurrents. Les informations ainsi recueillies facilitent le diagnostic, aident à mettre en évidence d'éventuels facteurs déclenchants et s'avèrent aussi utiles pour le suivi thérapeutique. Lors de chaque céphalée, il faut répondre aux questions suivantes:

  • Quand les douleurs surviennent-elles?

  • Combien de temps durent-elles?

  • Quelle est leur intensité?

  • Comment se caractérisent les maux de tête? Les douleurs sont-elles plutôt sourdes ou pulsatiles, unilatérales ou bilatérales?

Symptômes et facteurs déclenchants

Les éventuels symptômes secondaires, comme les nausées ou les troubles oculaires, ainsi que les facteurs déclenchants sont aussi importants pour le diagnostic. Et pour choisir la thérapie optimale, il peut être très utile de savoir si les douleurs sont déclenchées par la consommation de café, des séjours prolongés au froid ou des situations de stress.

Tester ce qui soulage

Les personnes qui prennent des médicaments contre les douleurs, devraient le mentionner dans leur journal de la douleur. Savoir quel type d'analgésique la personne prend, combien et à quelle fréquence est également utile pour choisir la bonne thérapie.

Sondage

Quelle est l'origine de vos maux de tête?

Veuillez patienter...
Photo: © Rainer Sturm / pixelio.de
Auteure: Katharina Rederer
Rédaction: Didier Buchmann
Traduction: Claudia Spätig
Source
  • «Tribune du droguiste»