Perception de la douleur

La perception de la douleur varie

La perception de la douleur est très individuelle. Des expériences scientifiques en attestent.

L’intensité avec laquelle on ressent une douleur ne dépend pas seulement de la gravité de la blessure. Les pensées, les émotions mais aussi d’autres facteurs comme le stress peuvent influencer la perception de la douleur. Ainsi, quand on a par exemple une peur bleue du dentiste, on aura certainement l’impression que le traitement est plus douloureux. Une expérience réalisée par des chercheurs de l’Université technique de Munich (D) en 2015 a justement démontré ce phénomène.

Sondage

Que faites-vous contre les douleurs?

Veuillez patienter...

L’expérience

Dans un premier temps, des impulsions laser d’intensités différentes ont été administrées alternativement à deux endroits du dos des mains de vingt volontaires. Puis l’opération a été répétée, à un détail près: les chercheurs ont appliqué une crème différente sur chacune des deux mains des participants. Bien que les deux crèmes aient été exemptes de tout principe actif, les chercheurs ont affirmé aux participants que l’une d’elle était analgésique. Résultat: les participants ont estimé que les douleurs à la main qu’ils croyaient enduite de crème analgésique étaient nettement plus faibles que celles à l’autre main. Les scientifiques ont même pu observer cet effet placebo dans le cerveau: alors que les participants ont tous toujours reçu les mêmes stimuli douloureux, leurs cellules nerveuses ont déclenché d’autres signaux lors de la deuxième étape.

Auteure: Bettina Epper
Traduction: Claudia Spätig
Rédaction: Marie-Noëlle Hofmann
Contrôle scientifique: Dr phil. nat. Anita Finger Weber
Sources
  • Université de Heidelberg

  • Université technique de Munich