Arrêter la chute de cheveux

De beaux cheveux sont symbole de beauté et de vitalité. Que faire quand ils se mettent à tomber? Il n'y a pas de potion miracle pour stopper la chute, mais il existe des possibilités d'y faire front.

Aujourd'hui, on ne veut plus de poils disgracieux. Il faut éliminer la toison sous les bras, épiler les jambes et parfois même les zones intimes! Une exception: le cuir chevelu qui reste épargné par les appareils épilatoires et les bandes de cire froide. Mais il arrive souvent que les cheveux tombent d'eux-mêmes. En agissant à temps, on permet aux cheveux de rester en place un peu plus longtemps.

Le cycle naturel des cheveux

Si quelques cheveux restent accrochés à la brosse ou au peigne quand on se coiffe, aucune raison de s'inquiéter. Le cuir chevelu se renouvelle en permanence en fonction du cycle de croissance des cheveux. Sur une moyenne de cent mille cheveux, une perte quotidienne de 50 à 100 cheveux est tout à fait normale. Et la perte peut être plus importante au printemps et en automne. Mais pas lieu de s'alarmer là non plus. Cette perte pourrait être comparée à la mue de nombre de mammifères. D'ailleurs, les cheveux repoussent après quelques semaines. Le cycle naturel de régénération des cheveux dure de trois à cinq ans. Les cils, eux, sont complètement renouvelés tous les trois à cinq mois.

En plus des prédispositions héréditaires, l’âge, des troubles du fonctionnement de la glande thyroïde, des maladies du métabolisme, des carences alimentaires, le stress, ainsi que les effets secondaires de traitements médicamenteux peuvent être d’autres causes de chute de cheveux. Ces facteurs peuvent provoquer une chute de cheveux diffuse mais aussi une pelade circulaire.

Sondage

La chute de vos cheveux a-t-elle des effets négatifs sur votre confiance en vous?

Veuillez patienter...

Des racines solides

Les réactions à la chute de cheveux sont très diverses. Alors que beaucoup d'hommes arborent avec coquetterie un crâne lisse dans leurs meilleures années, la perte de cheveux peut représenter un stress important pour les hommes jeunes comme pour les femmes. Avant de se précipiter de sa propre initiative sur les lotions capillaires et les crèmes, mieux vaut commencer par demander conseil à son droguiste. Pour les personnes qui souffrent de ce problème, il est particulièrement important de choisir des soins capillaires adaptés et de bien soigner leur cuir chevelu.

«Il existe de nombreuses lignes de soins capillaires qui donnent davantage de volume aux cheveux fins», explique la droguiste Rosmarie Weber. La droguiste a également fait de bonnes expériences avec les fortifiants pour les cheveux ou le sel de Schüssler Silicea n° 11. «Le sel de Schüssler améliore le fonctionnement des cellules, ainsi que la capacité à assimiler les sels minéraux apportés par l'alimentation.» La combinaison de différents composants – par exemple l'extrait de millet doré, l'huile de germes de blé, les acides pantothéniques et la biotine (vitamine B) – dans des fortifiants permet en outre une meilleure irrigation du cuir chevelu et renforce les racines capillaires. «Ces produits contribuent à réduire les chutes et favorisent la croissance de nouveaux cheveux», ajoute Rosmarie Weber.

En plus de l'utilisation de préparations naturelles pour fortifier les racines capillaires, on peut aussi lutter contre les chutes de cheveux avec des médicaments allopathiques, voire même avec des implants capillaires. Dans les deux cas, cela doit se faire avec l'aide d'un dermatologue diplômé.

Avoir le courage de couper

Mais la qualité d'une coiffure et le fait que le cheveu soit mat ou brillant dépend aussi énormément de la coupe de cheveux. Les gens qui perdent leurs cheveux peuvent donc avoir intérêt à confier leur tête à des mains expertes. Attention toutefois aux procédures cosmético-chimiques. Permanentes, couleurs et mèches, ainsi que laque et gel confèrent certes à la chevelure davantage de tenue mais ils malmènent également la structure du cheveu. Ainsi, un lavage des cheveux avec ménagement, un rinçage à l'eau froide, de même qu'une utilisation mesurée du sèche-cheveu peuvent déjà produire des miracles en cas de chutes importantes et épaissir la chevelure.

Photo: © corbis
Auteur: Christa Friedli
Rédaction: Didier Buchmann
Traduction: Claudia Spätig
Source
  • «Tribune du droguiste»