Alopécie – la faute aux gènes

La chute de cheveux excessive a pratiquement toujours une origine héréditaire chez les hommes. Des remèdes naturels peuvent aider à lutter contre la progression de la calvitie.

La perte de 50 à 100 cheveux est quelque chose de tout à fait normal et correspond au cycle naturel du cheveu. On parle de chute de cheveux quand plus de 100 cheveux tombent par jour et qu'il y a une différence significative entre le nombre de cheveux qui tombent et ceux qui repoussent. Les limites entre chute normale et excessive sont fluctuantes. La médecine fait une différence entre trois types de chute de cheveux: la chute d’origine héréditaire, la perte diffuse et la pelade.

Causes héréditaires

Dans environ 95 % des cas, la chute a des causes d'ordre génétique, appelée alopécie androgénétique en langage spécialisé. Le bulbe pileux développe une hypersensibilité à l'hormone masculine testostérone. Ce sont donc essentiellement des hommes entre 30 et 40 ans qui doivent affronter ce type de défaillance capillaire.

Pour les chutes de cheveux héréditaires, l'éclaircissement des cheveux débute de manière typique sur les tempes. S'ensuivent alors les fameuses «tempes dégarnies», qui sont suivies, au fil du temps, par une raréfaction du cheveu derrière la tête plus sur le dessus avec une calvitie.

Les femmes ne sont pas immunisées contre la chute de cheveux d'origine génétique. Mais à l'inverse des hommes, elles sont plutôt concernées par une raréfaction des cheveux le long de la raie. Une bonne nouvelle: chez les femmes, le processus est généralement plus lent et moins sérieux.

Pas de remède miracle

Grâce aux dernières découvertes, la calvitie n’est plus aussi inéluctable. Pourtant, il n’y a pas de miracle à attendre. Les médicaments parfois soumis à ordonnance stoppent la chute des cheveux – mais leur effet cesse dès que l'on interrompt le traitement. Et encore faut-il qu'il y ait encore de fins cheveux à renforcer – sinon, l'application locale ou le traitement médicamenteux ne servira à rien.

En plus du traitement médicamenteux, des soins adaptés peuvent également ralentir la chute des cheveux. On peut notamment se laver les cheveux avec ménagement avec un shampoing doux et de l’eau tiède.

Sondage

La chute de vos cheveux a-t-elle des effets négatifs sur votre confiance en vous?

Veuillez patienter...
Photo: © pixabay.com
Auteure: Christa Friedli
Rédaction: Didier Buchmann
Traduction: Claudia Spätig
Source
  • «Tribune du droguiste»