Dentifrices au substitut de sucre

Des douceurs qui protègent les dents? Ça existe. Le xylitol, un substitut de sucre, est même utilisé dans les dentifrices.

Les douceurs font grossir et endommagent les dents. Pas toujours. Un substitut de sucre, le xylitol, protège les dents et réduit l’adhérence de la plaque. Il fait partie de la famille des alcools sucre (alditol). Le xylitol a un rendement énergétique 40 % plus faible que le saccharose (sucre). Ça signifie qu’il a 40 % de calories en moins que le sucre. Le xylitol se distingue ainsi des édulcorants comme l’aspartame ou la saccharine qui n’ont pas du tout de calories. Le xylitol est aussi présent dans la nature, par exemple dans les fruits et les légumes, ainsi que dans les arbres comme les bouleaux et les hêtres, mais il est aussi produit industriellement.

Succédané de sucre dans le dentifrice

Le xylitol ne convient pas seulement pour édulcorer les aliments, il est aussi parfois utilisé dans les produits de soins dentaires. Nicole Ochsner, droguiste ES, connaît les produits et leur bonne réputation: «Nous avons de temps en temps des clients qui en souhaitent. Mais la demande est plutôt faible». Ce faisant, il existe des dentifrices contenant du xylitol depuis assez longtemps. En 1970 déjà, des scientifiques finlandais ont découvert les effets anticaries du xylitol. Ils ont ainsi constaté que les petits enfants dès deux ans déjà peuvent améliorer leur hygiène dentaire avec la consommation quotidienne de xylitol. Depuis lors, la Finlande a mis sur pied un programme de xylitol pour les jeunes. «De tels produits au xylitol sont adaptés à tout le monde», ajoute la droguiste Nicole Ochsner.

Sondage

Avec quoi vous brossez-vous les dents?

Veuillez patienter...

Mais comment ça fonctionne, un succédané de sucre comme produit de soins dentaires? A l’inverse des autres alcools sucre comme le sorbitol, l’isomalt ou le mannitol, le xylitol ne peut pas être traité par les bactéries des caries (Streptococus mutans) et les bactéries d’acide lactique. Les bactéries assimilent certes le substitut de sucre. Mais le xylitol bloque le métabolisme énergétique et affame les bactéries. Le nombre de bactéries formant des acides se réduit ainsi dans la plaque dentaire et la salive. L’utilisation régulière de xylitol diminue non seulement la quantité mais aussi l’adhérence de la plaque, celle-ci est donc plus facile à éliminer. Résultat: moins de caries. Des études montrent en outre que les personnes qui absorbent du xylitol après des aliments sucrés ou riches en amidon produisent moins d’acides dans la bouche. Les gommes à mâcher ou les pastilles au xylitol après le repas aident non seulement à lutter contre la mauvaise haleine mais protègent aussi les gencives. Il existe même des études qui montrent que le xylitol peut favoriser la reminéralisation de la substance dentaire.

Qu’en est-il des effets indésirables? On sait que les succédanés de sucre peuvent provoquer des flatulences ou même des diarrhées. Les produits de soins dentaires au xylitol sont-ils alors inquiétants de ce point de vue? La droguiste Nicole Ochsner: «Non. Ce n’est pas un problème. D’une part, la quantité de xylitol dans le dentifrice est très réduite. Et d’autre part, le dentifrice est recraché et non avalé.»

Auteures: Dr sc. nat. Julia Burgener et Bettina Epper
Traduction et rédaction: Marie-Noëlle Hofmann

Source
  • Nicole Ochsner, droguiste ES