Quatre activités sportives différentes

Jongler, marcher sur une slackline, sauter à la corde, patiner … Découvrez quatre sports et essayez quelque chose de nouveau.

Cet article aborde les thèmes suivants

Faire du vélo, courir, nager … vous en avez un peu marre? Alors essayez quelque chose de nouveau. Nous vous proposons quatre sports que vous pouvez pratiquer seul ou avec distance pendant la période du coronavirus.

Slackline

Slackline signifie «ligne lâche». Quand on marche sur une slackline, on se balance sur une bande de fibre synthétique de cinq centimètres de large au maximum qui est souvent fixée entre deux arbres, ou alors attachée à des poteaux dans des parcs ou en halle. La plupart des adeptes de la slackline poursuivent le même objectif que les funambules: passer d’un côté à l’autre. Généralement à pieds nus. Mais d’autres utilisent aussi la slackline comme engin de fitness pour des exercices de force, de la méditation ou des exercices de concentration. Les adeptes éprouvés exercent par ailleurs aussi des acrobaties comme des sauts, prennent des positions assises particulières ou font des pompes.

Matériel: Une slackline, deux accroches, un système de tension. Si la slackline est tendue entre deux arbres, utiliser en plus des protections pour les arbres.

Effet de l’entraînement: L’effet de l’entraînement dépend des différents exercices. Dans la plupart des cas, la coordination et l’équilibre sont entraînés. Si l’on marche sur une slackline, on fait travailler grâce au balancement le tronc, le dos et les abdominaux de même que les chevilles et les genoux. Comme les bras montent quand on les balance, ça fait aussi travailler les muscles des épaules et des bras.

Conseils pour les débutantes et débutants …
… de Thomas Buckingham, président de Swiss Slackline qui regroupe les associations de slackline en Suisse:

Tout le monde peut apprendre à marcher sur une slackline. 1re étape: «S’aaseoir ou se coucher sur la slackline», explique Thomas Buckingham. «On exerce ainsi déjà un peu l’équilibre.» Une fois qu’on a réussi, on peut essayer de se lever, de se balancer sur la bande et de faire quelques pas. «Il est alors important d’avoir le haut du corps bien droit, les pieds parallèles sur la slackline et les genoux légèrement fléchis. Garder les bras en l’air, plus hauts que les épaules; les pouces regardent vers le haut.» Essayez pour votre première expérience de marcher trois à cinq mètres – et augmentez lentement.

Liens

Rollers

Avec le roller, on roule sur des routes, des chemins asphaltés ou des places avec des patins à roulettes dont les roues sont alignées sur une seule ligne.

Matériel: Rollers, casque, protections pour les coudes, les genoux et les poignets.

Effet de l’entraînement: Le roller est un entraînement qui fait travailler tout le corps et l’endurance. Le glissement sur des patins entraîne les jambes, en particulier les muscles des cuisses et des fesses. Il renforce également le tronc et le dos car le haut du corps doit toujours rester droit et être stabilisé. Le roller fait aussi travailler la coordination et l’équilibre car pour pouvoir glisser, il faut se tenir sur une jambe.

Conseils pour les débutantes et les débutants …
… de Gabi Schibler, membre du comité de l’Association Swissinline

Le roller est un sport pour jeunes et vieux. «Je recommande aux débutantes et débutants de prendre des cours au début pour acquérir les rudiments en matière de sécurité. Les premières heures, on apprend à freiner correctement, à surmonter des obstacles comme les bords de trottoir et à adopter la bonne position de base pour patiner de manière efficace. Cela permet d’éviter les accidents.»

Liens:

Jonglage

En jonglant, on lance des objets en l’air de manière si précise que l’on peut les rattraper et les relancer. Il existe différents modes de jeter et des astuces. On connaît le jonglage avec des balles, des massues ou des anneaux. Mais on peut aussi balancer et rouler des objets sur le corps.

Matériel: Cela dépend de ce avec quoi on aimerait jongler; par ex. balles, massues, anneaux, mouchoirs, etc.

Effet de l’entraînement: le jonglage favorise les capacités de concentration et de réaction, la représentation spatiale, la précision et la notion du rythme et de l’équilibre. La coordination et la perception sont aussi entraînées.

Conseils pour les débutantes et débutants …
… de Maja Ravaioli, entraîneuse de jonglage à l’Association sportive académique de Zurich ASVZ

Maja Ravaioli recommande aux débutantes et débutants de suivre des cours, de regarder des vidéos d’apprentissage sur internet ou d’aller à une rencontre de jonglage. Les jongleuses et jongleurs sont généralement très ouverts et montrent et expliquent volontiers leurs astuces. Important: «Ne rien précipiter et toujours faire les exercices préliminaires respectifs car beaucoup de choses se construisent les unes après les autres.» Et ne vous découragez pas si un nouveau tour ne marche pas tout de suite. «Selon le degré de difficulté et le talent, il faut des semaines ou des mois pour réussir certaines choses. Mais si l’on s’entraîne, on va réussir.»

Lien:

Corde à sauter

La corde à sauter est un type de sport dans lequel on utilise une ou plusieurs cordes. Seul ou en équipe, on saute sur une corde courbée. La danse et l’acrobatie peuvent aussi être impliquées dans la corde à sauter. Au niveau de la compétition, il y a différentes disciplines comme la rapidité, lors de laquelle on doit faire le plus de sauts possibles durant un certain temps ou l’épreuve libre (freestyle) lors de laquelle on doit présenter une chorégraphie. Mais la corde à sauter est aussi pratiquée dans d'autres sports comme le fitness.

Matériel: Les débutantes et débutants devraient utiliser une corde à sauter avec des perles en plastique. Elle est plus facile à tourner qu’une corde en plastique ou en fil métallique. Pour avoir la bonne longueur de corde: Mettez-vous debout, jambes écartées à largeur de hanches au milieu de la corde. Les deux extrémités de la corde devraient se terminer entre les hanches et les aisselles. Si la corde a des poignées, ne les intégrez pas dans le calcul de la longueur. Une corde un peu plus longue diminue le taux d’erreur lors des sauts.

Effet de l’entraînement: La corde à sauter stimule le système cardiovasculaire et fait monter les pulsations cardiaques à haut niveau en très peu de temps. Elle fait travailler la condition physique, la coordination, la détente et le sens du rythme. En sautant, gardant l’équilibre et se balançant, on fait travailler la musculature du tronc, des bras et des jambes de même que les muscles et les articulations des pieds et de la région des épaules.

Conseils pour les débutantes et les débutants …
… de Matthias Zedi, entraîneur de corde à sauter et membre de la direction de l’association suisse «ROPESKIPPINGswiss»

Avec la corde à sauter, la créativité n’a pas de limite. «Quand on commence, il faut juste essayer et faire ses expériences», explique Matthias Zedi. Il est important de sauter avec de bonnes chaussures de sport pour ménager les articulations et bien échauffer les bras et les jambes avant l’entraînement. Un bon échauffement pour les bras et les épaules: «Balancer la corde latéralement à côté du corps tout en courant sur place.» Un des premiers objectifs de la corde à sauter est d’améliorer sa condition physique. «On y parvient en augmentant la charge d’entraînement en entraînement donc en sautant à chaque fois un peu plus longtemps sans faute.

Auteure: Vanessa Naef
Traduction et rédaction: Marie-Noëlle Hofmann
Sources
  • Thomas Buckingham, président de Swiss Slackline qui regroupe les associations de slackline en Suisse

  • Gabi Schibler, membre du comité de l’Association Swissinline

  • Maja Ravaioli, entraîneuse de jonglage à l’Association sportive académique de Zurich ASVZ

  • Matthias Zedi, entraîneur de corde à sauter et membre de la direction de l’association suisse «ROPESKIPPINGswiss»