Faire fi des pollens

Les pollens peuvent considérablement gêner les personnes allergiques. Il est pratiquement impossible de les éviter. Mais on peut réduire les contacts avec ces substances.

Il y a de l’irritation dans l’air – au moins pour les personnes allergiques au pollen. Les poussières de fleurs volant dans l’air font couler le nez, rougir les yeux et éternuer et peuvent même causer des troubles respiratoires. Mais ce n’est pas une fatalité. En plus des médicaments dans la phase aiguë, il existe aussi d’autres possibilités de se protéger des pollens.

A l'intérieur
  • N’aérez que brièvement votre logement pendant la saison des pollens, idéalement après une averse. C’est à ce moment-là que la concentration en pollens est la plus faible car la pluie emporte les particules de pollens. Les spécialistes conseillent par ailleurs d’installer des filtres à pollens sur les fenêtres.

  • Ne vous déshabillez pas dans votre chambre à coucher et rangez vos vêtements dans une autre pièce. En outre, vous devriez changer fréquemment d’habits et faire sécher la lessive à l’intérieur.

  • Récurez régulièrement les sols de votre appartement ou de votre maison.

  • Lavez-vous les cheveux tous les soirs pour les débarrasser des pollens.

  • Utilisez un aspirateur muni d'un filtre à pollens.

A l'extérieur
  • C’est quand le temps est chaud et sec que la concentration en pollens dans l’air est la plus élevée. Restez si possible à l’intérieur.

  • Protégez vos yeux en portant des lunettes de soleil, avec une protection latérale.

  • Privilégiez les premières heures du jour ou la soirée pour pratiquer des sports en plein air. Les personnes fortement allergiques devraient plutôt opter pour des sports en salle ou des activités aquatiques pendant la période de floraison.

  • Si vous avez besoin de vacances, privilégiez la mer ou la montagne, la charge en pollen y est moindre.

En déplacement

N’ouvrez pas les vitres quand vous vous déplacez en voiture ou en train. Vous pouvez installer des filtres à pollens dans le système d’aération de la voiture.

Les causes du rhume des foins

Le rhume des foins est provoqué par les pollens. A savoir les poussières de fleurs des arbres, des arbustes, des graminées et des céréales. Dans le cas du rhume des foins, mais aussi pour toute autre allergie, il se produit une surréaction du système immunitaire à une substance normalement inoffensive (allergène). Le système immunitaire catégorise cette substance comme dangereuse et produit un antigène. Le corps réagit comme s’il devait combattre une maladie. Ainsi, éternuer, par exemple, doit permettre de propulser les pollens hors du corps. Il faut traiter un rhume des foins. Sinon, il peut évoluer en asthme chronique. N’hésitez pas à demander conseil dans votre droguerie ou à consulter votre médecin.

Conseil: On peut aussi prévenir le rhume des fois, par exemple avec une désensibilisation. Voilà ce que vous pouvez entreprendre pendant les phases aiguës.

Sondage

Comment traitez-vous votre rhume des foins?

Veuillez patienter...
Auteures: Petra Gutmann, Katharina Rederer et Vanessa Naef
Traduction et rédaction: Marie-Noëlle Hofmann