Allergies polliniques tardives

Une personne sur cinq souffre d’allergie aux pollens en Suisse. Mais toutes ne souffrent pas de rhume des foins dès leur plus jeune âge.

Le nombre d’allergies a fortement augmenté ces dernières décennies dans nos régions. Les raisons en sont multiples. Les effets des polluants atmosphériques sont tout autant rendus responsables que nos standards en matière d’hygiène ou nos habitudes alimentaires.

Allergies parfois tardives

Ces facteurs de risque ne déclenchent pas pour autant les mêmes réactions: certains souffrent dès leur plus jeune âge de ces symptômes du rhume des foins que sont les crises d’éternuements et de larmes, tandis que d’autres vivent pendant des années sans problèmes jusqu’à ce que leur première allergie au pollen se manifeste, comme surgie de nulle part. «Ces personnes étaient toutefois déjà sensibilisées au pollen; autrement dit, leur sang contenait des anticorps contre le pollen», déclare Karin Stalder, spécialiste travaillant au sein de l’organisation aha! Centre d’allergie suisse.

Dans certains cas, la période entre la sensibilisation et l’apparition de l’allergie peut durer des années, si bien que certaines personnes ne remarqueront jamais qu’elles ont développé des anticorps contre un type de pollen, indique Karin Stalder. A l’heure actuelle, on ne sait pas pourquoi l’allergie se manifeste chez certains sujets et pas chez d’autres.

Disparition de l'allergie?

Comme une allergie aux pollens peut apparaître subitement, on peut se demander si elle peut disparaître d’elle-même. On ne peut répondre oui qu’à certaines conditions. Comme notre système immunitaire perd aussi en efficacité au fil des années, les troubles peuvent s’atténuer ou même disparaître complètement dans de nombreux cas. Mais on ne peut pas compter là-dessus pour en finir avec le rhume des foins. Mieux vaut plutôt tenter une désensibilisation.

Sondage

Comment traitez-vous votre rhume des foins?

Veuillez patienter...
Auteurs: Claudia Weiss et Didier Buchmann
Rédaction: Didier Buchmann
Traduction: Marie-Noëlle Hofmann
Sources
  • «Tribune du droguiste»

  • aha! Centre d’Allergie Suisse